Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d'Ivoire : Les femmes de l'Afesaf s’engagent pour la promotion de la paix et réduction de la pauvreté


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 19 Février 2017 modifié le 19 Février 2017 - 13:58


Côte d'Ivoire : Les femmes de l'Afesaf s’engagent pour promotion de la paix, réduction de la pauvreté…
Côte d'Ivoire : Les femmes de l'Afesaf s’engagent pour promotion de la paix, réduction de la pauvreté…
L’Association des femmes sans frontière (Afesaf) par la voix de sa présidente nationale, Ballou Clémentine veut promouvoir la paix, en vue de la réduction de la pauvreté, le chômage, l’autonomisation de la femme, etc. Elle l’a affirmé le 18 février à Abobo, à l’occasion de la célébration de la fête de Saint Valentin dite de « la paix », couplée de l’investiture de la présidente locale, Traoré Korotoum.

« Nous voulons humblement aider nos membres à contribuer à la cohésion de leurs familles, améliorer les rapports avec les voisins immédiats et par contre coup maintenir la paix, afin de développer notre pays », a déclaré Ballou Clémentine.

Avant de ajouter : « Nous avons constaté qu’il fallait mettre nos efforts ensemble pour aider à la réduction de la pauvreté dans notre milieu de vie active…. Notre objectif essentiel est de désarmer les cœurs, afin d’éviter les conflits armés qui malgré tout est nuisible pour nos enfants quelque soit leurs positions sur le terrain des combats ».

La présidente nationale de l’Afesaf a également signifié : « Quand le sang d’un loyaliste ou d’un assaillant coule, c’est une femme, une mère qui se rappelle de la douleur de l’enfantement ».

Quant Traoré Korotoum, la présidente investie, elle a promis travailler avec toutes ses sœurs pour le rayonnement de la section Afesaf d’Abobo.

Pour sa part, Sanogo Abdoulaye a traduit les encouragements et félicitations du parrain, Saidou Doumbia, Pca du centre de santé Abobo-Banco Sud, dont il représentait aux femmes. Il a leur a indiqué que le parrain se dit disposer à les accompagner dans cette « noble mission de quête de la paix et de progrès social ». Sanogo Abdoulaye a enfin annoncé aux filleules que le parrain prévoit les rencontrer dans les jours à venir pour leur faire des dons.