Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d’Ivoire : Plus de 1500 fonctionnaires fictifs débusqués, 29 agents impliqués


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 9 Septembre 2015 modifié le 9 Septembre 2015 - 21:32

La traque contre les fonctionnaires fictifs bat son plein au pays de l'ivoire


Côte d’Ivoire : Plus de 1500 fonctionnaires fictifs débusqués, 29 agents impliqués
L’affaire fait grand bruit dans le pays depuis le début de la semaine, notamment sur des réseaux sociaux et des colonnes de plusieurs journaux locaux.

En effet, plus de 1500 fonctionnaires fictifs ont été débusqués après un audit des fichiers de l’administration publique ivoirienne. C’est l’information donnée par le ministre de Fonction publique ivoirienne, Cissé Ibrahim Bacongo, dans une interview exclusive publiée lundi 7 septembre 2015, dans les colonnes du quotidien pro-gouvernemental (Fraternité Matin).

Selon lui, 29 agents de son ministère ont été formellement identifiés être impliqués dans ce qu’il a qualifié de « faux, usage de faux et complicité de falsification en documents administratifs ». Ce, en octroyant de faux numéros matricules à ces personnes moyennant des rondelettes sommes d’argent.

« … ce sont environ 1500 personnes. Elles ont, elles-mêmes reconnu, par voie de presse, sans s’en rendre compte, avoir remis de l’argent à des agents du ministère de la Fonction Publique (200 000 F Cfa, 300 000 F Cfa, etc.) qui leur ont octroyé, en contre-partie des numéros matricules », dixit le premier responsable de l’administration publique ivoirienne.
Poursuivant, il a annoncé que ces 29 « agents véreux » seront traduits devant le conseil de discipline et peut être à terme devant les tribunaux pour répondre de leurs actes. Avant de préciser que des recherches sont encore en cour pour expurger les faux fonctionnaires.

Les fonctionnaires déclarés « fictifs » quant à eux ont mis sur pied un collectif dénommé « fonctionnaires ivoiriens en danger ». Ils ont manifesté mardi, apprend-t-on auprès de certains confrères, devant les locaux du ministère de la Fonction Publique, sis à Abidjan-Plateau, pour « être rétabli dans leurs droits et leur intégration à la fonction publique ».
Au dire du ministre, l’administration publique ivoirienne compte à la date du 31 août 2015, 183 001 fonctionnaires, dont 167 003 présents et payés.

Signalons que les autorités ivoiriennes ont lancé depuis 2011 un programme de modernisation de la fonction publique, en vue de réduire la masse salariale du pays qui avoisinait jusque-là 50% des recettes fiscales, contre 35% édictée par la norme communautaire de l’Uemoa.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements