Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d'Ivoire / Prix Pasres du jeune chercheur en parasitologie : Angora Etienne désigné lauréat de la première édition


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 25 Mai 2017 modifié le 25 Mai 2017 - 15:46

Ce docteur en pharmacie a été désigné lauréat de ce prix doté d’une enveloppe de 2 millions de F Cfa, pour « la qualité de ses travaux ». Ce, par un jury présidé par le Pr Ignace Biaka Zasseli, président du Conseil scientifique du Pasres.


Côte d'Ivoire / Prix Pasres du jeune chercheur en parasitologie : Angora Etienne désigné lauréat de la première édition
Côte d'Ivoire / Prix Pasres du jeune chercheur en parasitologie : Angora Etienne désigné lauréat de la première édition
La première édition du prix du jeune chercheur en parasitologie du Programme d'appui stratégique à la recherche scientifique (Pasres) a été décernée à Angora Kpongbo Etienne. C’était le 24 mai, au cours d’une cérémonie à l’Unité de formation et recherche (Ufr) d’ondoto-stomatologie de l’université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Cocody.

Ce docteur en pharmacie a été désigné lauréat de ce prix doté d’une enveloppe de 2 millions de F Cfa, pour « la qualité de ses travaux ». Ce, par un jury présidé par le Pr Ignace Biaka Zasseli, président du Conseil scientifique du Pasres.

Selon le président de la Société ivoirienne de parasitologie et de mycologie (Sipam), Pr Adoubryn Koffi, ce prix vise à encourager les jeunes chercheurs en suscitant un cadre de « saine émulation en leur sein », tout en facilitant la visibilité des résultats de leurs recherches. Relevant qu’il est le fruit de la coopération ivoiro-Suisse, il a ajouté que cela va améliorer la qualité de la recherche scientifique.

Pr Adoubryn Koffi a également salué le Pasres pour cette initiative visant à « valoriser les résultats des travaux de recherche dans ce domaine, méconnu du grand public. Mais touchant pourtant tous aspects de l’environnement et conditions climatiques du cadre de vie des hommes et des animaux ». Le président de la Sipam a défini la parasitologie comme une science qui étudie les parasites (animaux et végétaux), ainsi que les maladies dont-ils sont responsables chez les hommes, l’animal et la plante.

Au nom du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le directeur de cabinet, Pr Tiham Assane, a souligné que la recherche scientifique et l’innovation technologique sont des « leviers importants de croissance économique, de création d’emplois et de richesse ».

Il a ensuite précisé que ce prix va stimuler le progrès des travaux de recherche et encourager au leadership des jeunes chercheurs. Félicitant enfin le lauréat de cette première édition au nom de la ministre Bakayoko-Ly Ramata, le Pr Tiham Assane a émis le souhait pour que ce prix connaisse un grand rayonnement les années à venir.

Pour sa part, le secrétaire exécutif du Pasres, Dr Sangaré Yaya, a indiqué que son institution qui a pour agence d’exécution le Centre Suisse de recherche scientifique (Csrs) a été mise en place en 2008. Il a pour rôle le renforcement des capacités, le financement de projets, la promotion de certaines disciplines, etc., a-t-il signifié. Il annoncé un total de 175 projets financés jusque-là, par ce Programme.



Dans la même rubrique :
< >