Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Crans Montana Forum : Alwihda vous emmène dans le bateau de croisière italien


Alwihda Info | Par - 26 Mars 2017 modifié le 26 Mars 2017 - 19:11

Alwihda Info vous emmène dans un bateau de croisière italien où s'est déroulé pendant deux jours le Crans Montana Forum, aux larges des côtes de l'océan atlantique.


Crans Montana Forum : Alwihda vous emmène dans le bateau de croisière italien
Crans Montana Forum : Alwihda vous emmène dans le bateau de croisière italien
La deuxième phase des activités du forum Crans Montana s’est déroulée sur un bateau italien appelé Rhaspody, du 19 au 21 mars dernier en plein Océan Atlantique. 

Le déroulement des activités sur le bateau de croisière

​Le forum a été marqué par plusieurs activités dont deux sessions plénières essentiellement consacrées à la sécurité maritime et la gestion des ressources minérales africaines.

En dépit de quelques difficultés inhérentes à l'adaptation du climat qui ont déstabilisé certains participants du fait du mal de mer, les deux jours de croisière ont été enrichissants et fructueux.

Quelques personnes sont tombés malades et conduits immédiatement à l'infirmerie pour y subir un traitement adéquat, tandis que d'autres assistaient aux différents spectacles. 

Un conférencier, emporté par le mal de mer, a dû interrompre son exposé en pleine session, ne pouvant plus supporter le climat de l'Océan Atlantique. 

A bord du bateau de croisière italien, une majorité écrasante de participants a été privée de la connexion internet, ou d'autres moyens de communication, due à l’inaccessibilité du prix fixé à 20£ pour 40 minutes de connexion, avec une qualité jugée souvent exécrable. Par conséquent, tout le monde a été coupé du monde pendant deux jours en pleine mer. 

​La valorisation et la gestion des ressources

Lors de la plénière sur la sécurité maritime, il a été largement question d’harmoniser les différentes approches pour impulser le secteur maritime dont l'Afrique est tributaire à 80% de ses échanges commerciaux qui transitent par la voir maritime. 

Il faudra particulièrement renforcer le rôle de l'administration de 38 Etats côtiers africains pour impulser les secteurs maritime africains afin de parvenir à la gouvernance communautaire maritime. Cela permet de lutter contre la pêche illicite, la piraterie et d’autres trafics de tout genre dans le secteur maritime africain. 

Les Etats côtiers africains devront songer à la création d'une juridiction spéciale pour traiter ou punir sévèrement les auteurs présumés impliqués dans les trafics illicites de tout genre. 

La gestion des ressources naturelles a été évoqué lors de ces échanges entre les différents intervenants et conférenciers, en marge du forum Crans Montana, sur le bateau. 

La valorisation de la pêche, de la graine de cacao et du pétrole a largement contribué à booster l'économie où à générer des ressources importantes à certains pays africains. Il est à noter que la pêche est pratiquée d'une manière artisanale, ce qui ne permet pas à certains pays de tirer des dividendes financières faute d’une mise en valeur adéquate, c’est-à-dire l'exploitation de façon industrielle. 

L'exploitation de ces richesses sont devenues une malédiction dans certains pays parce qu'elles sont à l’origine de plusieurs crises politiques, économiques et sociales. Elle est souvent engendrée par l'exploitation brute, son impact très peu reluisant sur la région productrice et sa gestion peu orthodoxe. Le manque de négociation sérieuse entre les gouvernements africains et les multinationales ont tourné en défaveur de leur intérêt.
















Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur