Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Création d'un nouveau parti panafricain dans l'espace CEEAC


- 16 Mars 2014 modifié le 16 Mars 2014 - 18:37


PROGRAMME POLITIQUE DU Parti pour la Justice, la Démocratie et le Bien-être des Africains (PJDBA)
 
I - PREFACE.
 
En 2013, quelques Centrafricains se sont réunis pour examiner les problèmes auxquels notre pays est confronté ; ils décidèrent de fonder un parti politique du nom de PJDBA dont l’ambition était de résoudre ces problèmes.
 
Déjà en 1982 puis en 2012, notre organisation clandestine, ainsi que d’autres Centrafricains motivés par la perspective de bâtir la Centrafrique ont fait le point sur ses réalisations, ses échecs et leurs causes, et prirent la résolution de lui donner une nouvelle orientation politique, de restructurer son fonctionnement et son organisation de manière à rassembler tous les patriotes de Centrafrique. Pour mieux concrétiser la volonté de mobiliser tous les centrafricains autour de leurs idéaux les membres de l’organisation ont décidé d’en changer la dénomination et de l’appeler le Parti pour la Justice, la Démocratie et le Bien-être des Africains / PJDBA). Le programme politique du PJDBA comprend 8 points, susceptibles de mobiliser tous les patriotes de Centrafrique, et de transformer la Centrafrique en un pays où règnent l’unité, la paix, la démocratie et le Bien-être de ses habitants.
 
Après le coup d’état de mars 2013 et ses nombreuses conséquences sur le plan politique, économique et social, il était indispensable pour le PJDBA de revoir son programme politique afin de s’assurer que celui-ci était suffisamment complet pour faire face aux immenses défis que la Centrafrique venait d’hériter.
 
Le PJDBA a constaté que si les 8 points de son programme politique étaient suivis, ils pourraient résoudre pratiquement tous les problèmes de Centrafrique. Cependant, après avoir constaté l’ampleur avec laquelle l’idéologie de la haine a été propagée aux Centrafricains , puis mise en exécution jusqu’à en faire une guerre civile, après avoir ensuite constaté que cette idéologie était entrain d’être propagée à travers toute la Région de l’Afrique Centrale dont la Centrafrique fait partie, le PJDBA a résolu d’ajouter un point spécial à son programme politique, destiné à lutter pour la paix, la sécurité et le Bien-être social aussi bien des Centrafricains que dans la Région et partout ailleurs où cela s’avère nécessaire.
 
Depuis longtemps la Centrafrique est confrontée à d’épineux problèmes d’ordre politique, économique, et social. De nos jours, ces problèmes se posent avec encore plus d’acuité suite aux lourdes conséquences d’instabilité politique. Mais, encore une fois, le PJDBA reste convaincu que si la Centrafrique est dotée d’un bon leadership ayant une vision et pratiquant la bonne gouvernance qui exhorte les centrafricains à conjuguer leurs efforts, ces problèmes peuvent être enfin de compte résolus.
 
Ce document contient le Programme Politique que le PJDBA s’est engagé à mettre en application car il a la conviction qu’il peut résoudre les problèmes de Centrafrique et le transformer en un pays où règnent l’unité, la paix, la démocratie et le Bien-être de ses habitants, respecté par d’autres nations et dont il est un partenaire incontournable.
 
Le PJDBA est un parti politique qui accueille chaque citoyen Centrafricain (Nord et Sud) qui adhère et soutient ses objectifs, ses stratégies, son leadership et son organisation. Le PJDBA est prêt à collaborer avec tout citoyen de Centrafrique qui fera sien son programme politique.
 
II - PROGRAMME POLITIQUE DU PJDBA.
 
Le PJDBA, après avoir longuement examiné les problèmes de Centrafrique tout en rappelant l’histoire du Rwanda, en particulier:
 
- Après avoir considéré qu’il est nécessaire de restaurer l’unité nationale pour en faire une base solide pour construire la paix et le développement de la République Centrafricaine ;
 
- Après avoir constaté que le divisionnisme et le déni des droits fondamentaux de la population ont conduit la Centrafrique dans l’abîme de la guerre civile ;
 
- Après avoir compris que la valorisation du citoyen, en lui donnant l’occasion de prendre part dans les programmes qui le concernent, est le véritable fondement de la démocratie;
 
- Après avoir résolu de s’engager à résoudre les problèmes auxquels la Centrafrique est confronté dans le domaine politiques, économique, et des relations entre les peuples et entre les pays ;
 
- A décidé de mettre en place un programme politique visant à bâtir une nation dans laquelle tout citoyen Centrafricain se retrouve et dont il peut être fier. Ce programme comprend les neuf points ci-après:
 
1. Restaurer l’unité nationale; 2. Défendre et préserver la souveraineté nationale et la sécurité des personnes et des biens; 3. Mettre en place un système de gouvernance fondée sur la démocratie; 4. Bâtir une économie basée sur les ressources propres du pays; 5. Éradiquer la corruption, le favoritisme, la mauvaise gestion des ressources du pays et autres vices connexes 6. Promouvoir le bien-être de la population; 7. Éradiquer définitivement les causes qui engendrent le phénomène des réfugies et procéder systématiquement au rapatriement de tous les réfugiés. 8. Entretenir de bonnes relations entre la Centrafrique et les autres pays, fondées sur le respect mutuel, la coopération et les échanges.

Fait à Paris le 14 mars 2014
Président : Abdou DANGABO MOUSSA
Avocat au Barreau de Paris
102 Rue La Boetie
75008 Paris
Tél.: 01.40.75.01.60
Fax: 01.40.75.01.19
Portable : 07.53.23.34.79
e-mail : dangabo2002@yahoo.fr



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements