Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Crise dans la filière cacao en Côte d’Ivoire : Les exportateurs invitent à ‘’faire bloc’’ autour du gouvernement


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 18 Mars 2017 modifié le 18 Mars 2017 - 00:58


Crise dans la filière cacao en Côte d’Ivoire : Les exportateurs invitent à ‘’faire bloc’’ autour du gouvernement
Crise dans la filière cacao en Côte d’Ivoire : Les exportateurs invitent à ‘’faire bloc’’ autour du gouvernement
Les exportateurs de café-cacao réunis au sein du Groupement d’intérêt économique des petites et moyennes industries exportatrices et Coopératives exportatrices (Gie Pmiex-Coopex) invitent tous les acteurs de chaîne agricole à ‘’faire bloc’’ autour du gouvernement ivoirien, pour trouver une solution à la crise qui secoue cette filière.

C’était ce mercredi 15 mars à Abidjan-Cocody, lors d’une rencontre avec l’Observatoire des journalistes pour le suivi des reformes agricoles (Ojra), à la demande de celui-ci.

Par la voix du directeur exécutif, Djikalou Martyrs Leopold qui s’est exprimé au nom du président du Gie Pmiex-Coopex, Raymond Koffi, la crise actuelle (mévente) dans la filière cacao est causée d’une part, par les effets conjugués de la baisse des cours mondiaux, associés à une surproduction. Et d’autre part, à un défaut d’exécution des contrats.

C’est pourquoi, a-t-il expliqué ne pas jeter la pierre à personne ; d’où son appel à la solidarité autour du gouvernement, à travers le Conseil du café-cacao, afin de résoudre cette équation.

Djikalou Martyrs Leopold a pour ainsi, saluer l’audit demandé par le gouvernement dans ladite filière pour « comprendre les dysfonctionnements et adopter d’autres mécanismes qui siéent à la cette situation ». Non sans annoncer la disposition du Gie Pmiex-Coopex auprès du gouvernement et du Conseil du café-cacao à contribuer à sa réussite. Il a également lancé un appel de soutien aux entreprises nationales, pour éviter leur faillite.

Signalons que l’Ojra est une initiative du Réseau des radios et médias pour le développement économique (Rmdec), regroupant en son sein plus d’une centaine de radios et organes de presse écrite et en ligne opérant sur le territoire national.