Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

DJIBOUTI : Détention arbitraire et risque d'expulsion d'une militante des droits de la femme issue de la minorité arabe


Alwihda Info | Par Ali Salem-Omar - 12 Août 2015 modifié le 1 Janvier 1970


Mme Balquis Ahmed Said (Ndlr: nom et prénom changés à sa demande et nous comprenons sa crainte!!!), jeune femme issue de la communauté minoritaire arabe de Djibouti et militante du Parti MRD, reçoit une convocation de police au mois juillet 2015 et se fait dire texto selon sa famille: "si tu continues tes agissements, nous serons contraints de t'expulser ainsi que ta famille vers le Yémen". Le flic poursuit: "nous l'avons déjà fait, et nous le referons s'il le faut avec quiconque osera troubler l'ordre public". Elle fut ensuite jetée au centre de détention de Nagad et continue d'attendre sa comparution. Le seul crime de cette femme "arabe" comme se plait le flic à la stigmatiser, est de vouloir militer en faveur de plus de droits aux femmes djiboutiennes, sujet qui lui tenait apparemment à coeur!!! Ainsi se comportent les flics à la solde du régime dictatorial djiboutien.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements