Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

DJIBOUTI : Dirieh-Badoul ou les diablotins de la jeunesse du régime


Alwihda Info | Par Ambasa Ali - 14 Août 2015 modifié le 14 Août 2015 - 06:28

A Djibouti comme à l’étranger, du régime ou à la coalition, les sous-doués sont à la manoeuvre.


DJIBOUTI : Dirieh-Badoul ou les diablotins de la jeunesse du régime
A l’heure ou le singe Badoul réécrit l’histoire de la jeunesse djiboutienne avec une conference internationale à l’effigie de la dictature et pendant que d’autres jeunes de l'opposition sont maltraités et malmenés chaque jour par la police dictatoriale, je tiens à dénoncer les deux poids deux mesures de ce régime mortifère qui a sacrifié pendant des décennies les espoirs des générations entières au nom de la vénération du Roi nu. Je vous laisse découvrir le niveau de debat de cette conference avec l’intervention du Secretaire d’etat à la Jeunesse (http://www.ustream.tv/recorded/70685988) A lire la publication sur sa page facebook du Sécretaire national chargé de la jeunesse (https://www.facebook.com/hachim.dirieh/posts/802177416544374), de l’emploi et du sport au sein du comité exécutif, un certain Dirieh Hachim qui se perd les pinceaux en s’octroyant le rôle du messie qui sauvera la jeunesse djiboutienne dans un paragraphe et dans l’autre se recadre sur son rôle sans contenu du sécrètaire de la jeunesse du RPP. Voilà les 2 favoris que nous a déniché un régime aux abois parmi la palette d’une jeunesse mature et responsable comme exemple le président du jeune du MJO monsieur ....qui invita la jeunesse du pays toute entière au réveil citoyen pour sauver le pays. Il ne faut pas des billets et des V8 climatisé ou des conférences sans contenu pour avoir une vision éclairée pour une jeunesse en plein désarroi qui attend, attend, et attend toujours son heure de gloire. Au delà des manquements des grandes lignes politiques de ce régime, celle de la jeunesse est la plus meurtrie au vu de la réalité que vivent nos frères et soeurs avec leurs diplômes comme oreillers. Ne regardons même pas du coté des vendeurs de rêves, en l'occurrence la coalition de l’USN qui n’a pas initier une seule démarche pour aider les jeunes demandeurs d’asiles de Belgique, malmenés par un binôme en déclin qui leur conseille de se tourner vers le lobby aux multiples couleurs pour obtenir leurs séjours.....HIIS jusqu’à ce jour, les refus de l’Office des Etrangers pleuvent comme pas possible sur ces jeunes...Shame on you....Shame on you A Djibouti comme à l’étranger, du régime ou à la coalition, les sous-doués sont à la manoeuvre pour pourrir la vie des compatriotes djiboutiens malgré les hommes lumières affiliés à ces structures..... Quand on a d’un coté un Osman Idriss ancien Ministre du Transport délogé pour allergique à la corruption et un homme pieux comme Abdourahman Barkad toujours prêt à insuffler la lumière à nos jeunes, comment on a t-on pu en arriver à un Badoul agent de ismael Tani ou un Dirieh valet de la Première drame.....amère. Que le bon Dieu aide la jeunesse djiboutienne....Amin Vive la jeunesse djiboutienne