Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

DJIBOUTI : La TYRANNIE FRAPPE ENCORE ...


Alwihda Info | Par AJIB (Association des Journalistes, Blogueurs Indépendants) - 12 Juin 2015 modifié le 12 Juin 2015 - 15:27

Nous exigeons la libération immédiate et sans condition de Mr Bourhan Mohamed et de Mr Kamil Mohamed Ali, et l’arrêt des méthodes passéistes qui criminalisent la liberté d’expression.


Vers 4h30, ce matin, la tyrannie a encore fait des siennes en essayant d'instaurer un climat de peur dans le pays. Dans le sillage de sa nature profonde, les autorités ont adopté des mesures extrêmes pour éliminer toute forme d’opposition, faire taire toute contestation, toute critique ou demande de réformes légitimes. En effet, cinq jeunes militants de l'Usn se sont vus embarqués et privés aussitôt de liberté par la gendarmerie nationale et sont toujours détenus à la Brigade d’Engueila. Deux d’entre eux ont pu être identifier.Il s'agit de: Mr Bourhan Mohamed et de Mr Kamil Mohamed Ali. AJIB demande aux autorités de Djibouti de libérer immédiatement les jeunes militants du MJ-USN, ainsi, que l’arrêt des méthodes passéistes qui criminalisent la liberté d’expression et d’association, notamment la liberté d'expression. Nous demandons aussi au régime dictatorial de Ismail Omar Guelleh, qu’il condamne publiquement les arrestations arbitraires et prenne des mesures pour interdire et prévenir toute forme de mauvais traitements. Les défenseurs de la liberté d'expression s’élèvent contre un pouvoir qui veut imposer par la force son idéologie. AJIB (Association des Journalistes, Blogueurs Indépendants)


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements