Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

DJIBOUTI : Le Collectif Breton pour la Démocratie à Djibouti (CBDD), s'insurge contre la répression arbitraire orchestrée par le régime


Alwihda Info | Par Pour le collectif: Abdourahman Mohamed Habib dit « Amigo » - 22 Mars 2017 modifié le 22 Mars 2017 - 06:36

Le Collectif met en garde le régime djiboutien et son appareil répressif contre toute atteinte à l'intégrité physique et morale de nos concitoyens arrêtés en violation des droits humains.


DJIBOUTI : Le Collectif Breton pour la Démocratie à Djibouti (CBDD), s'insurge contre la répression arbitraire orchestrée par le régime
Le Collectif Breton pour la Démocratie à Djibouti (CBDD), s'insurge contre la répression arbitraire orchestrée par le régime à la société civile ces dernières semaines, la vague d'arrestation visant des militants associatifs, syndicalistes, membres des partis politiques, intellectuels. Mr Omar Ali Ewado, président de la Ligue Djiboutienne des Droits Humains (LDDH) , les militants , cadres et le secrétaire générale du parti MRD Djama Houssein, , ont été arrêtés avec une extrême brutalité de la part de la police répressive. Bien que nous nous réjouissons de la libération de Charlie Laqde, leader de Watani Cette folie répressive semble dépasser les frontières nationales, jusqu'à mettre en danger la vie d’un opposant de longue date, en l’occurrence Mr Abdallah Deberkaleh Ahmed, en visite privée à Addis Abéba. Selon l'appel lancé de ce dernier sur les réseaux sociaux, il y a un risque de son extradition vers Djibouti. A cet effet, le CBDD interpelle les instances internationales, en particulier les chancelleries françaises et européennes sur le cas du démocrate franco-djiboutien, ayant fait l'objet d'une arrestation de la part du pouvoir Djiboutien en violation de droit international, sur le territoire étranger. Le CBDD lance aussi un cri d'alarme à la communauté nationale et internationale sur les harcèlements que subissent les Djiboutiens au quotidien afin qu'elles agissent auprès du régime, sourd, pour que cesse cette campagne d'arrestations arbitraires De ce fait, le Collectif met en garde le régime djiboutien et son appareil répressif contre toute atteinte à l'intégrité physique et morale de nos concitoyens arrêtés en violation des droits humains.