Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

DJIBOUTI : Nous voici confronter à un nouveau type d'énergumène illégalement en exercice au sein d'une Commune.


Alwihda Info | Par AHMED LANCA - 16 Mai 2015 modifié le 16 Mai 2015 - 11:14

Son discours est difficilement audible, ponctué de Muzz...sous l'effet de je ne sait quoi...


D'après ce que j'ai compris, il se réclame du parti RADD, il fait savoir qu'il est issu d'une élection mais en même temps qu'il reconnaissait que son prédécesseur a été écarté par...et que lui-même ne pouvait être démis de sa fonction par le ministre de l'intérieur. Avez-vous compris l’argumentation ainsi exposée? Allez savoir la logique. Mais ce qui est le plus navrant c'est que cet énergumène se met en position de donneur de leçon vis à vis de l'honorable Vice-président de l'USN et héro de la nation Monsieur Elmi Omar Kaireih. Voilà que le gouvernement envoie cet incapable pour expliquer que RADD est un mouvement apolitique et si il allait expliquer cela d'autres cela aurait pu être plausible. En d'autre terme cette intervention malheureuse n'a nulle autres ambitions que celles de détourner du paysage politique la traîtrise des membres du mouvement RADD au sein de la coalition USN . L'attaque contre le CDU n'est qu'une diversion. Le Vice-président de l'USN dans son discours, son excellence Elmi Omar Kaireh s'adressait au Président de la République et garant pour la concrétisation des ses accords et non pas aux pantins. Mais malheureusement, nous voilà confronter à cet énergumène. Quelles sont ses motivations? Qui est-il au départ? C'est un sujet à questionnement. Mais pour nous, peuple pour le changement, le sujet à traiter est le maintien ou pas du parti RADD au sein de la Coalition USN. Vous le savez surement, deux cadres du parti RADD ont été élus au sein du gouvernement, l'un comme conseiller à la présidence et l'autre comme comme conseiller au Ministère du Transport. Ces nominations n'ont pas été à l'ordre du jour au sein du Haut Conseil USN, pour une fois c'est à leur décharge, mais du fait d'un marchandage en le Parti RADD et le gouvernement. Ceci s'est fais sans aucune information transmise au Haut Conseil USN. Chercher l'erreur. Il se pose le problème de la représentation de ce parti renégat au sein du Haut Conseil. Franchement, une disposition prise par le HC-USN à l'encontre de deux personnes du parti RADD en faisant abstention de considérer le problème dans sa globalité c'est à dire la prise en compte des agissements du parti RADD au sein de la coalition serait qu'une forfaiture à l'encontre du mouvement USN et des aspirations du peuple. L'article 16 de la charte de l'USN ne peut en aucun fonctionner dans ses conditions. La reconsidération du poids politique des partis au sein de la coalition est un problème qui devra être résolu au plus vite pour le salut de l'USN. En ce qui concerne ce mandataire félon pour son discours qui est à sa mesure, c'est à dire d'une médiocrité et mauvaise foi, qu'il retourne dans sa cage politique car cela sera surement le message l'USN.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements