Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Déby à Bangui dans 48 heures pour l'achat d'un avion et deux hélicoptères


Alwihda Info | Par - 15 Août 2013 modifié le 15 Août 2013 - 01:26

Au sein du Camp de Roux, des informations "hautement confidentielles" du cercle rapproché de Djotodia dont s'est procuré un organe de presse et également rapportés par Emmanuel Fiozounam dévoilent que l'objet de la visite d'Idriss Deby à Bangui serait l'achat du seul avion centrafricain, un Hercule C130 ainsi que deux hélicoptères de combats achetés au temps de Bozizé.


Michel Djotodia serrant la main d'Idriss Déby au Palais présidentiel lors d'un récent déplacement à N'Djamena. Crédits photos : presidencetchad.org
Michel Djotodia serrant la main d'Idriss Déby au Palais présidentiel lors d'un récent déplacement à N'Djamena. Crédits photos : presidencetchad.org
BANGUI (Centrafrique) - Le président Idriss Déby est attendu après-demain dans la capitale centrafricaine où il rencontrera son homologue Michel Djotodia. L'information avait d'abord été dévoilé par l'entourage du président centrafricain mais restait non confirmée.

Au sein du Camp de Roux, des informations "hautement confidentielles" du cercle rapproché de Djotodia dont s'est procuré un organe de presse et également rapportés par Emmanuel Fiozounam dévoilent que l'objet de la visite d'Idriss Deby à Bangui serait l'achat du seul avion centrafricain, un Hercule C130 ainsi que deux hélicoptères de combats achetés au temps de Bozizé.

Selon la même source, des pilotes et techniciens tchadiens sont arrivés à Bangui depuis plus de 10 jours. Ils ont déjà expertisés les appareils et attendent un feu vert afin de décoller pour le Tchad.

Le président Sassou Ngeussou pourrait également se déplacer à Bangui en même temps. Officiellement, l'objet de la visite concerne la crise centrafricaine dont les leaders de la CEEAC sont très impliqués depuis le début.

S'agissant du transfert des eaux du fleuve de l'Oubangui vers le Tchad, un "accord à huit-clos" aurait été signé entre Déby et Djotodia. Bozizé s'opposait à ce transfert sans la volonté populaire.

D'autres accords comme le programme bois contre pétrole sont sur le point d'être exécutés. "Djotodia a déjà créer une société de gestion de ces produits pétroliers", selon Emmanuel Fiozounam.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements