Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Declaration conjointe de l'Union africaine, des Nations unies, de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest et de l'Union européenne sur la mise en œuvre de l'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du Processus d'Alger


- 7 Mars 2017 modifié le 1 Janvier 1970


Addis Abéba, New York, Abuja et Bruxelles, le 7 mars 2017: L'Union africaine (UA), les Nations unies, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et l'Union européenne (UE), en leur qualité de membres de l'Équipe de médiation appuyant la mise en œuvre de l'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du Processus d'Alger, félicitent les parties signataires pour l’installation effective des autorités intérimaires à Kidal, le 28 février, et à Ménaka et Gao, le 2 mars. Elles les encouragent à poursuivre et à parachever ce processus, et les engagent à surmonter les difficultés qui entravent la mise en place des autorités intérimaires dans les régions de Taoudéni et Tombouctou. L'UA, l'ONU, la CEDEAO et l'UE saluent également la conduite, le 23 février, par les parties de leur première patrouille mixte à Gao dans le cadre du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC) et les appellent à étendre sans tarder lesdites patrouilles à Kidal et à Tombouctou.



Source : http://www.peaceau.org/fr/article/declaration-conj...