Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Des activistes africains radicaux font intrusion dans l'Ambassade du Maroc à Paris


Alwihda Info | Par Farid Mnebhi - 23 Juillet 2015 modifié le 23 Juillet 2015 - 18:02


Des activistes africains radicaux font intrusion dans l'Ambassade du Maroc à Paris
Des activistes africains radicaux font intrusion dans l'Ambassade du Maroc à Paris
Le lundi 20 juillet 2015, 07 membres d'un mouvement africain violent ont forcé l'entrée de l'Ambassade du Maroc à Paris pour y semer le désordre, proférant des slogans insultants à l'égard du Maroc et en tentant d'agresser les diplomates présents.

Ce forfait est l'oeuvre d'un mouvement révolutionnaire à la petite semaine, une espèce de conglomérat d'activistes subsahariens regroupant notamment des ressortissants ivoiriens et congolais, connu pour ne pas rechigner à l'usage de la violence. Ces énergumènes entretiendraient, en effet, des relations étroites avec des cellules combattantes africaines toutes aussi radicales.

Parmi les objectifs que déclare sur sa page Facebook ce mouvement, qui se fait appeler "Union, Dignité, Courage", : celui de "rétablir la souveraineté véritable et absolue de l'Afrique", tout en dénonçant "l'impérialisme et la politique néocolonialiste de la France en Afrique".
Partisan d'une certaine idée de la concorde et de l'unité africaines : il appelle les noirs africains à envahir les arabes blancs de l'Afrique du Nord et veut une Afrique noire du Nord au Sud et d'Est en Ouest.

Les membres de ce mouvement, très actifs en France, seraient les auteurs de nombreux autres délits du même genre contre des établissements publics et privés à Paris.

Ces agresseurs, porteurs de haine raciale, n'hésitent pas également à faire l'apologie du terrorisme, et j'invite le lecteur à consulter la page Facebook de l'UDC ; vous y trouverez des choses aussi choquantes que leur soutien à peine voilée à l'attentat contre Charlie Hebdo. Ces voyous ne sont pas au dessus des loi et ils doivent répondre de leurs actes et de leurs déclarations inadmissibles devant la justice.

Concernant le Maroc, ces malandrins se sont trompés de cible en agressant son ambassade à Paris, sachant tout le travail de fond effectué par le Maroc, et reconnu comme tel, pour la régularisation et l'intégration des centaines de sans papiers subsahariens qui se trouvent actuellement sur son sol, en quête de conditions de vie meilleures.

Farid Mnebhi.