Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
MEDIAS

Diffamation : Brazza news en panne sèche avec l’affaire de fabrique de fausse monnaie


Alwihda Info | Par Claude Dinard Vimont, Analyste politique - 25 Février 2017 modifié le 25 Février 2017 - 21:34

Spécialiste en Fake news (canulars), le site d’intoxication Brazzanews.fr ne tarit pas d’imagination, surtout quand il s’agit de jeter volontairement l’opprobre sur les hautes personnalités du Congo. La dernière invention en date est titrée : « Claudia Sassou fabrique de la fausse monnaie ».


Diffamation : Brazza news en panne sèche avec l’affaire de fabrique de fausse monnaie
En quête du sensationnel, à tout prix pour exister, Brazzanews invente à tour de bras des grossièretés quand elle est en panne d’informations crédibles. Cette fois-ci, Claudia Sassou N’Guesso est la cible toute trouvée. Brazzanews l’accuse de façon péremptoire de fabriquer la fausse monnaie. Une affirmation gratuite qui n’est étayée par aucune preuve, même pas la moindre pièce à conviction.

Pour ne pas se départir de son style redondant, il fait usage,dans son article,de certaines affirmations creuses et gratuites comme : « Claudia Sassou N’Guesso, la fille du dictateur Sassou N’Guesso, …Cet argent a notamment servi à corrompre et à financer les candidats à la solde du pouvoir aux législatives 2012 ».Ce genre d’allégations auxquelles l’opposition congolaise manifeste son existence, se suivent et se ressemblent à chaque publication de Brazzanews. Sauf qu’elles changent de cible d’un article à un autre. Ce qui n’émeut plus l’opinion.

Par contre, ce qui indigne plus d’un, c’est que Brazzanews a choisi délibérément de confondre liberté de presse et libertinage. En s’en prenant gratuitement et chaque jour aux honnêtes citoyens, sans faire la moindre investigation, ni présenter l’ombre d’une preuve, ce site de l’opposition congolaise n’ignore pas que chaque congolais fut-il membre de la famille biologique du Président, a des droits qui lui sont garantis par la loi.

Malheureusement, c’est la même opposition et cette même presse de désinformation, qui se mettent toujours en position de victimes, chaque fois que les autres font recours à la même loi pour faire valoir leurs droits.


 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements