Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Diplomatie : Klaus Peter Schick , nouvel ambassadeur d’Allemagne au Congo


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 19 Décembre 2016 modifié le 19 Décembre 2016 - 18:02

Trois diplomates ont été nouvellement accrédités à Brazzaville parmi lesquels, Klaus Peter Schick , nouvel ambassadeur d’Allemagne en République du Congo qui a présenté ses lettres de créances au chef de l'Etat congolais, Denis Sassou N'Guesso ,ce lundi 19 décembre 2016. Le diplomate allemand s'engage à œuvrer dans le sens de la consolidation de la coopération existant entre les deux pays.


Les usages protocolaires, accompagnés des hymnes nationaux ont été observés aujourd’hui au palais du peuple du Congo. Ces honneurs ont été réservés à trois diplomates nouvellement accrédités à Brazzaville.

Le premier à franchir les concessions du palais présidentiel du Congo est Klaus Peter Schick. Le diplomate allemand après avoir remis ses lettres de créances a écrit dans le livre d’or de la République du Congo : « Ce matin, j’avais l’honneur de présenter mes lettres de créance à son excellence président de la République du Congo. Je suis heureux d’avoir été nommé ambassadeur d’Allemagne au Congo. Je m’engage à consolider et si possible répandre les très bonnes et amicales relations entre le Congo et l’Allemagne ».

Né en 1955, Klaus Peter Schick a étudié à Rheinische Friedrich-Wilhelms (Université de Bonn) entre 1975 et 1976. Après avoir interrompu ses études, il a rejoint le service d’action extérieur haut de gamme. En 1979, il est utilisé au siège du ministère des Affaires étrangères à Bonn, puis entre 1980 et 1984 au Consulat général à Marseille.

Avant d’être nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d’Allemagne en République du Congo, il a dirigé une unité de recherche au Foreign office en Allemagne, avant d’exercer les fonctions d’ambassadeur de son pays en Erythrée et en Haïti.

Les relations diplomatiques sur lesquelles, il devrait consolider sont vielles de 55 ans. En dépit de la fermeture de la représentation diplomatique allemande à Brazzaville en 1997, pour des raisons d’ordre budgétaire, les deux pays entretiennent de bonnes relations, comme en témoigne la réouverture à Brazzaville depuis octobre 2012 de l’ambassade d’Allemagne.

Par ailleurs la coopération entre l’Allemagne et le Congo, a connu un dynamisme sous l’impulsion des autorités gouvernementales des deux pays. Cette relance de l’économie se concrétise actuellement dans plusieurs domaines, tels que l’économie, la santé, les transports, l’énergie, et le bois.

Autres diplomates accrédités

Le deuxième qui s’est sacrifié à cette tradition des us et coutumes de la diplomatie est l’ambassadeur du Brésil au Congo. Raul De TAUWAN en prenant ses fonctions a inscrit son action au Congo sous le signe du rapprochement des deux peuples : « Un honneur, un plaisir, une grâce d’être utile au rapprochement de ces deux peuples, congolais et Brésiliens. » Pouvait-il écrire, avant de quitter le palais présidentiel et faire place au ghanéen.

Le ghanéen, en dernier, après avoir fait le même rituel s’est réjoui de l’excellence des relations entre Brazzaville et Accra. Joceph ANNIM, c’est ainsi qu’il se nomme a affiché son ambition pour l’excellence de la coopération entre les deux pays et inscrire son mandat à rendre durable les rapports entre le Congo et Ghana.