Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Diplomatie : Quatre nouveaux ambassadeurs présentent leurs lettres de créances au président Sassou N'Guesso


Alwihda Info | Par Jonas Mvouanzi - 17 Novembre 2015 modifié le 17 Novembre 2015 - 17:43

L'Ambassadeur de la Suède présentant ses lettres de créance

Le président Denis Sassou N’Guesso a reçu ce 17 novembre, les lettres de créance de quatre nouveaux ambassadeurs accrédités en République du Congo. Il s’est agi des ambassadeurs d’Egypte, Ramadan Mohamed Elkorany Bakr, du Royaume de Suède, Ben David Annika Marie Elisabeth Rachel, de la Tunisie, Taoufik Hnana et Royaume des Pays-Bas, Gérard Théo Michels.


Il est 09 heures un peu plus de cinquante minutes quand le président de la République s’installe dans la salle des Ambassadeurs du Palais du peuple. Moins de dix minutes plus tard, c’est le nouveau représentant de la République Arabe d’Egypte, M. Ramadan Mohamed Elkorany Bakr entre dans la salle, où il remet à Denis Sassou N’Guesso sa lettre de créance qui l’accrédite comme Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire en République du Congo.

Le temps de l’échange avec le président congolais n’est pas extensif, puis qu’il n’est pas le seul en cette mi-journée. Il n’a cependant pas manqué de saluer l’hospitalité et l’accueil dont il a fait l’objet de la part du gouvernement congolais. Des mots qu’il a laissés comme empreintes dans le livre d’or du Congo, où il a écrit : « J’apprécie l’hospitalité et l’accueil chaleureux qui n’ont été réservés par le président de la République du Congo et son gouvernement».

C’est Madame Ben David Annika Marie Elisabeth Rachel qui lui a emboîté le pas. Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume de Suède en République du Congo. Son échange hors micro avec le chef de l’Etat n’a pas duré trop longtemps. Résident à Kinshasa, Madame Ben David Annika Marie Elisabeth Rachel a, par écrit, tenu « à exprimer sa reconnaissance au président de la République du Congo en ce jour où, dit-elle, « j’ai eu l’honneur de présenter mes lettres de créances m’accréditant en tant qu’ambassadeur du Royaume de Suède au Congo ». Elle aussi a salué « l’accueil si chaleureux » dont elle a fait l’objet.

Le tour est venu par la suite M. Taoufik Hnana qui a tendu l’enveloppe contenant ses lettres de créances l’accréditant comme Ambassadeur de la République de Tunisie en République du Congo. Au terme d’un échange avec le président de la République, le diplomate tunisien s’est exprimé par écrit, à travers les pages du livre d’Or. « J’ai le grand plaisir de présenter ce matin 17 novembre 2015, les lettres d’accréditation en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Tunisienne en République du Congo... », a-t-il écrit, avant d’ajouter « J’ai tenu par cette occasion à lui transmettre les salutations de son frère Beji Caid El Sebsi, président de la République, ainsi que sa détermination à œuvrer ensemble pour la promotion de la coopération entre les deux pays. »

La série a été bouclée par M. Gérard Théo Michels du Royaume du Pays-Bas. Basé à Kinshasa le diplomate néerlandais a immortalisé ce moment en inscrivant quelques lignes dans le livre d’Or, en saluant l’excellence des relations entre le Congo et son pays. « A l’occasion de la présentation de mes lettres de créance à son Excellence Denis Sassou N’Guesso, président de la République du Congo, j’ai l’honneur de transmettre les meilleurs vœux de sa Majesté Willem-Alexander, président des Pays Bas pour le bien être de la République du Congo et du peuple Congolais », a-t-il écrit.

Ces mots portés sur le livre d’or du Congo seraient, somme toute, l’expression de la volonté de ces diplomates, nouvellement affectés en République du Congo d’œuvrer dans le sens du renforcement de la coopération bilatérale et multilatérale au profit des pays frères. Et mieux peaufinée, la concrétisation de cette volonté peut servir de levier assez important dans le renforcement de la coopération Sud-Sud et Nord-Sud.

En somme Denis Sassou N’Guesso a reçu quatre nouveaux ambassadeurs dont deux africaines et deux occidentaux et trois autres sont basés à Kinshasa, tandis qu’un seul (l’égyptien) réside à Brazzaville.
 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements