Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Djibouti: A ces “serviles volontaires”


Alwihda Info | Par Mohamed Qayaad - 26 Août 2015 modifié le 26 Août 2015 - 06:32


Il est en effet tout à fait heureux d'imaginer que, désormais, les dictateurs de tous poils vont devoir commencer à se poser des questions sur leur avenir au poste de boucher en chef.

Hussein Abré qui tremble à l'aube de sa mort, IOG qui doit, au moins, mal dormir, Sissi qui doit quand même se poser quelques questions... Cela ressemble à une lueur d'espoir pour toutes les victimes de dictatures.
En vérité, il ne convient que trop à notre triste situation, et à leur (les alimentaires du régime) libelle diffamatoire. Ne voient-ils pas qu’ils justifient en quelque sorte nos cruels persécuteurs?
Quand l'oligarchie encourage les intérêts privés ou les laisse s’imposer au dépens de tous les djiboutiens. Quand leur fameuse “clanocratie” oups démocratie privilégie l’intérêt particulier au détriment de l’intérêt général, criminalisant ceux qui en nombre restreint ont osé l’enfreindre. Que reste-t-il aux citoyens responsables pour que le droit redevienne la référence de régulation entre les personnes et les biens, pour que l’Etat retrouve son indépendance et soit cette instance de défense et de préservation du bien commun ?
De quelle démocratie parlent-ils? De celle qui tue une partie de sa population dont on sait qui sont les vrais responsables? Hélas , ils ne seront jamais inquiétés .. De celle qui traite les travailleurs syndiqués djiboutiens comme des bandes de malfrats pour avoir commis le crime de réclamer leur droit! Je me permets d'en douter.
De quoi s’avisent-ils, de dire que tous les préposés opposants (sans faire la moindre exception) sont des sangsues du peuple, des fripons, qui semblent n’avoir en dépôt la puissance du dictateur que pour la rendre détestable? Belle vision! Il y a énormément de peine à ne pas voir dans ces mots que ces messieurs, entre eux (et surtout pour eux) se voient comme les ouvriers aveugles du prochain bien-être de tous! Il leur faudrait peut être, afin de s'extirper de ce carcan de "Responsabilités", qu'ils cessent de se voir comme l'unique probabilité de l'avenir des djiboutiens! Et si de tout ce qui est écrit ici il ne sonne à leurs oreilles qu'un penchant pro-opposition confirmé, qu'à cela ne tienne.. Mensonge que des crimes nous commettons à ton nom!
Alimentaires du régime, soyez le favori du dictateur ; servez-le, j´y consens, quoique vos talents et vos posts pussent être plus dignement employés ; mais ne soyez son apologiste ni de bouche, ni d´esprit, ni de cœur.
Comment leur faire comprendre l’obstination, le refus de compréhension des lyncheurs d’hier, aujourd’hui sous le coup des lapidations des autres, d’assumer les principes dont ils se targuent être le dépositaire? Pourquoi semble t-il si difficile aux uns de comprendre qu’au nom de la chère liberté, le peuple djiboutien a le droit aussi de défendre ses valeurs lorsqu’elles sont bafouées par le dictateur? Pardon leur guide providentiel devrais-je dire! Descartes disait « le bon sens est la chose du monde la mieux partagée ». Et au nom de ses valeurs, IOG n’a-t- il pas violenté son peuple sous prétexte qu’il veut faire partager son « bon sens »? Népotisme, déprédations multiples, exterminations, corruption, tribalisme, sont-ce pas là des exemples des conséquences de cette défense des valeurs de liberté si chères à ces alimentaires du régime?

Quelle hypocrisie! Ces derniers, ce faisant le chantre de la dictature, viennent encore de donner une preuve de leur manque de maturité qu’ils cachent sous des grands principes de liberté d’exp​ression et autres concepts pompeux pour leur bonne conscience, mais qu’ils sont incapables d’assumer. Oui ! Cette incapacité à respecter sur leur propre sol, les valeurs qu’ils prétendent incarner et qu’ils vont imposer de force à d'autres. Ces fanatiques, ceux de la seule certitude, effraient le plumitif ioguiste...Le doute, cher mercenaire ioguiste, parcourt lui-même l'histoire de la Théologie! Et comment pourrait-il en être autrement en Islam également partagé en écoles qui par leur division apportent le Doute au coeur de l'Unicité sauf....sauf dans les certitudes du poncif ioguiste! Néanmoins! Non! MQ n'a pas peur! MQ sait que l'on meurt souvent par trop de respect à l'égard de ceux qui n'en ont pour personne! Il suffit de voir comment le peuple djiboutien est humilié par celui qu'il a élu...Tous ces Ali la Joie qui glissèrent avec conviction le bulletin dans l'urne en faveur de Monsieur, Leur Sultan IOG et qui bien sûr une fois élu pris pour première décision d'augmenter les forces de police , "ses milices" pour contenir ces mêmes électeurs que son frère du Port venait de licencier dans un formidable plan social qui fit jouir les violeurs de la RDD (La RDD en tant qu'entité géographique limitée à quelques places financières et terriblement bien burnées et la RDD en tant que Quotidien Vespéral des Marchés !) Non! MQ n'a pas peur! Au contraire il est conscient! Pas lucide mais conscient! Ce qui lui permet de jouer avec le venin des porcs qui le méprisent! Mais pas lucide car en aucun cas, il ne veut finir par prendre au sérieux la haine qui brûle en LUI et sur laquelle IOG souffle de toutes ses forces!

Mohamed Qayaad