Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Djibouti: C'est parti pour une opposition unie contre le système


Alwihda Info | Par - 7 Février 2012 modifié le 7 Février 2012 - 19:35

Ce jour-là, le peuple de Djibouti a fait trembler le régime du dictateur Ismaël Omar Guelleh. Ce jour-là, le peuple de Djibouti a attiré le regard du monde sur son calvaire et sur son responsable qu'est le pouvoir en place.


COORDINATION NATIONALE POUR LA DEMOCRATIE A DJIBOUTI

(CNDD)

 

Paris, le 5 février 2012

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

REPRENONS L'ELAN LIBERATEUR ET UNITAIRE LE 18 FEVRIER 2012 PROCHAIN

 

 

18 février 2011, voilà une date qui marque l'histoire politique et l'histoire tout court de notre vie collective récente. Ce 18 février 2011, à l'appel de l'Union pour l'alternance démocratique (UAD), coalition des principaux partis d'opposition, avec le soutien de l’Union des mouvements démocratiques (UMD), de plusieurs personnalités et associations et du FRUD, les Djiboutiennes et Djiboutiens, jeunesse en tête, ont massivement dit NON à la dictature.

Ce jour-là, le peuple de Djibouti a fait trembler le régime du dictateur Ismaël Omar Guelleh. Ce jour-là, le peuple de Djibouti a attiré le regard du monde sur son calvaire et sur son responsable qu'est le pouvoir en place.

Bien entendu, le dictateur n'a pas lésiné sur les moyens pour étouffer ce réveil national et empêcher que s'accomplisse la révolution populaire. Il a réprimé dans le sang et réprime encore, comme en témoignent la présence de nombreux détenus politiques à la prison centrale de Gabode (Ahmed Adaïs, ancien blessé du FRUD récemment sorti de Gabode vient de subir une intervention chirurgicale pour des séquelles de torture), ou encore l'arrestation et la torture sauvage dont vient d'être victime Farah Abadid Hildid, journaliste, défenseur des droits humains et cadre du MRD. Mais la détermination des peuples finit toujours par triompher de l'entêtement morbide des tyrannies.

A la résignation que tentent, par tous les moyens, de nous imposer Ismaël Omar Guelleh et ses sbires, opposons notre détermination collective.

A cet égard, la Coordination nationale pour la démocratie à Djibouti (CNDD) ainsi que les organisations et personnalités qui se reconnaissent en elle, appellent les Djiboutiennes et Djiboutiens à reprendre l'élan libérateur et le souffle unitaire le 18 février 2012.

C’est au peuple djiboutien de démontrer que le 18 février 2011 n’est pas une exception dans les luttes longues et ininterrompues qui jalonnent son histoire. A cette fin, les mouvements politiques et les organisations associatives, culturelles et religieuses doivent unifier leur action.

 

Signé

Mohamed Kadamy Youssouf, Mohamed Moussa Aïnaché, Daher Ahmed Farah

Président du FRUD, Personnalité politique, Président du MRD

 



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements