Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Djibouti: LA DERNIÈRE PHASE DE LA RÉVOLUTION DES BRAVES - LE 8 AVRIL 2011


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 31 Mars 2011 modifié le 31 Mars 2011 - 10:46

Nous invitions par conséquent tous les partis, cette fin de semaine du 1, 2 et 3 Avril 2011, à finaliser la signature de ce document...


Chers compatriotes,
Chers amis et militants,
Défenseurs des droits, la justice et les libertés universelles,

La dernière phase de la RÉVOLUTION DES BRAVES, sera « Incha Allah », mise en œuvre le 8 Avril 2011, toujours conditionnée à la signature par tous les partis, de la FEUILLE DE ROUTE énumérant les grandes lignes d’un processus politique transparent de l’APRÈS IOG, afin de rassurer les inquiétudes de nos compatriotes et instaurer la confiance de nos partenaires et peuples amis de la région.
Nous invitions par conséquent tous les partis, cette fin de semaine du 1, 2 et 3 Avril 2011, à finaliser la signature de ce document, afin que nous puissions tous, mettre nos énergies à l’organisation de cette grande manifestation du 8 Avril à Djibouti, qui sera non pas jour d’élection selon la volonté d’un seul homme mais plutôt, jour d’excommunions de la dictature, du tribalisme et de l’injustice sociale sur tout le territoire de Djibouti.

Chaque parti posera sa pierre du futur édifice, motivera son auditoire et ses partisans sans s’éparpiller dans notre habituelle cacophonie. Nous aurons une chance unique, une journée ou  le regroupement et le mouvement de population ne pourront pas être interdit ni restreint.

"Les problèmes du monde ne peuvent être résolus par des sceptiques ou des cyniques dont les horizons se limitent aux réalités évidentes. Nous avons besoin d'hommes capables d'imaginer ce qui n'a jamais existé." John F. Kennedy

Si on partage tous, la pensée de ce grand homme, alors on pourrait convenir ; que devant un régime autocratique bafouant de part sa nature même et sa gestion du pays, les lois, les droits et les libertés fondamentales des citoyens Djiboutiens, il est inutile et inconcevable de demander une quelconque faveur ou permission de manifester notre rejet de ce système, vu que toute expression aussi pacifique soit-elle, sera ressentie comme une menace à la pensée unique de celui au pouvoir depuis 34 ans.

Une chose est certaine, aucune entité représentative de la société civile Djiboutienne, aspirant au changement politique et le rétablissement de la normalité Républicaine, ne pourra dorénavant être accusée d’extrémisme à partir du 9 avril 2011, dans le contexte de ces révolutions du monde Arabo-Musulman, la médiatisation des revendications des uns et des autres comme la sensibilisation de la communauté internationale à la souffrance du peuple de Djibouti, si à cette date, l’actuel régime ou tout autre lièvre choisit pour le peuple par une quelconque ingérence dans la politique intérieur de ce pays, continu à diriger la destinée de cette population.

Rien ne sera comme avant, le malaise Djiboutien a atteint son apogée et si les hommes de bonnes volontés n’en solutionnent pas les termes, on ne pourra malheureusement le confiner à la capitale ni les régions, il finira bien malgré nous, par s’exposer en un conflit régional impliquant les 4 pays riverains pour toutes les raisons sociales ou intérêts communs de part notre passé assez chargé en enjeux territoriaux et stratégiques.

Tous conscient de ces risques probables et potentiellement déstabilisateurs de la région, que nous appelons nos partenaires et nos amis de l’Amérique, la France et tout autre pays avec une présence diplomatique ou des intérêts à préserver dans la corne de l’Afrique, à répondre présent devant l’histoire, à faire face à leurs responsabilités et leurs influences, afin de mettre un terme au soutien politique et financier du dictateur Isamel Omar Guelleh.

On est porté à croire qu’il est moralement répréhensible, politiquement préjudiciable et légalement criminel d’intervenir dans une partie du monde en bombardant l’injustice tout en préservant et supportant la même injustice ailleurs.

Bien à vous,
Par le Parti Républicain pour l’Innovation Démocratique et l’Écologie
&nd



1.Posté par STAG le 03/04/2011 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mesdames, Messieurs, manifester c'est bien mais dans le respect de l'ordre public. Nous disons stop a l'incapacité et au régime corrompu. Il faut que cesse ces années de coups de bâtons, votons massivement pour Warsama Ragueh, cet homme de Loi, incarne la sagesse et l'espoir pour le peuple Djiboutien. Demain Warsama Ragueh Président Inch'Allah

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.