Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Djibouti : Le journaliste Moustapha Abdourahman Houssein agressé par le chef de la Police durant sa garde à vue


Alwihda Info | Par USN - 17 Décembre 2013 modifié le 30 Décembre 2013 - 10:40


Le journal et site d'information LA VOIX DE DJIBOUTI, proche de l'opposition indique que Moustapha Abdourahman Houssein, journaliste au LVD a été agressé à l’oreille gauche par le directeur de la police, le colonel Abdillahi Abdi Farah, le 4 décembre 2013 lors de sa garde à vue.
Voici le communiqué complet publié par le site de LA VOIX DE DJIBOUTI.
Nous publions ici le certificat médical qui atteste de cette atteinte physique (ITT de 45 jours) perpétrée par un homme censé protéger les gens dans leurs biens et dans leur personne.

Site LA VOIX DE DJIBOUTI écrit que :
"Un contrôle médical confirme la perforation de l’oreille du journaliste LVD Moustapha Abdourahman Houssein par le chef de la police djiboutienne, le colonel Abdillahi Abdi Farah

Comme nous l’avons précédemment écrit, le journaliste Moustapha Abdourahman Houssein de La Voix de Djibouti a été agressé à l’oreille gauche par le directeur de la police, le colonel Abdillahi Abdi Farah, le 4 décembre 2013 lors de sa garde à vue. Cela s’est passé dans l’enceinte de l’École de police de Nagad où le journaliste et son confrère Sadam Ainan Darar ont été présentés au chef de la police.

La douleur consécutive à la violente gifle portée par Abdillahi Abdi Farah a fait consulter au journaliste un médecin en la personne de Dr Abbatté Ebo Adou. Lequel a constaté le traumatisme et la perforation qui en a résulté.

Nous publions ici le certificat médical qui atteste de cette atteinte physique (ITT de 45 jours) perpétrée par un homme censé protéger les gens dans leurs biens et dans leur personne.

Le journaliste se réserve le droit de porter plainte contre le chef de la police, le colonel Abdillahi Abdi Farah, qui n’en est pas à sa première perforation d’oreille puisqu’il avait infligé le même traumatisme à un autre journaliste de LVD, Maydaneh Abdallah Okieh, le 16 mai 2013 mais aussi au militant USN Yacin Abdillahi Boulaleh fin février 2013.

Source : Union pour le Salut National - USN 




EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements