Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Djibouti : Les bénévolats du ministère de la santé sont traités comme des produits jetables pour la période des élections


Alwihda Info | Par Ali-Sabieh. La Terre des Hommes Intègre - 14 Mars 2016 modifié le 14 Mars 2016 - 10:38

Nombreux de ses bénévolats ont dépassé l'age pour retrouver d'autres boulots alors qu'ils ont donné tout leur énergie pendant plus de 5 ans pour certains et 10 années pour d'autres.Le ministre de la santé Docteur ISSACK souhaite les renvoyer tous..Ces derniers lancent un cri d'alarme au chef de l'Etat pour résoudre pour le bien de sa campagne Car IOG représente à lui tout seul, tous les différents pouvoirs définis par notre constitution


Comme leur habitude les barons du régime ont promis monts et merveilles durant la campagne électorale.


Chaque Camapgne a été l'occasion de lancer des promesses alléchantes visant uniquement à attirer des voix à l'UMP. Il ne plus question des projets de développement mais en plus la, les citoyens ont perdu le peu qu'ils avaient et en ont marre des promesses du régime.
Cri d' alarme des bénévolats du ministère de la santé environ 105 bénévolats ont effectué une grève au ministère de la santé cette semaine.
Ils réclament leur salaire à savoir qu'ils n'ont reçu aucun rémunération durant plus 5 ans qu'ils travaillent comme bénévolat. Sachant que la rémunération est la contrepartie de la prestation de travail. Parmi eux, des sages femmes, des gardiens, des femmes de ménage etc.....
Nombreux de ses bénévolats ont dépassé l'age pour retrouver d'autres boulots alors qu'ils ont donné tout leur énergie pendant plus de 5 ans pour certains et 10 années pour d'autres.
Pour les jeunes, ils ont été recruté pour soit disant renforcé là un emploi digne de ce nom. Ils ont vite déchanté parce que d'une part ils se sont rapidement aperçus que leur situation présentait tout les caractéristiques du travail temporaire et d'autre part, une insistante rumeur s'est mise à circuler, annoncant qu'ils seront renvoyés une fois les élections terminées.
Après février 2013 ,Une rumeur est d’ailleurs déjà devenue réalité pour beaucoup d’entre eux .C’est le cas des 53 jeunes renvoyés par le ministère de la santé .A peine ont-ils été recruté que déjà ils ont été remerciés et en accru le rang du chômage. C’était juste pour la campagne : dira l’une des dames du régime de la ville d’Ali-sabieh ».
Cette fois, les bénévolats ne se laissent pas faire et lance un cri d'alarme au chef de l'Etat pour stopper les manœuvres du ministre de la santé. Car IOG représente à lui tout seul, tous les différents pouvoirs définis par notre constitution
Pénible situation ou les victimes sont d’abord bernées puis utilisés comme des objets jetables pour les besoins de telle ou telle campagne électorale et sacrifiées à la suite au profit de gens proches du régime par leurs liens de parentés ou autres.
C’est l’essence de l’UMP qui se reflète, un appareil d’oppression fort pour détruire mais incapable de bâtir.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements