Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Djibouti : Les ministres de Guelleh, embarrassés par de jeunes chômeurs


- 12 Janvier 2014 modifié le 12 Janvier 2014 - 09:16

Les ministres du régime ont pris le micro pour parler, mais tout à coup, les gens ont commencé à crier, huer la délégation du régime.


DJIBOUTI - La Voix de Djibouti sous couvert journaliste était -hier- à l'intérieur du bâtiment de "l'Union Nationale des Femmes de Djibouti (UNFD)" où se tenait une réunion. Mme Sahra youssouf Kayad, ministre de la solidarité, M. Hassan Badoul Badoul, Secrétariat général de la jeunesse et des sports, M. Youssouf Moussa Dawaleh, récemment élu président de la chambre de commerce, M. Houssein Abdillahi Kayad, illégitime maire de Djibouti et vice- président de l'UNFD étaient là pour parler à plus de 100 jeunes chômeurs qui ont été invité à assister à cette réunion.
 
L'objectif de cette réunion était de mettre ces chômeurs en contact avec des sociétés privées. Les ministres du régime ont pris le micro pour parler, mais tout à coup, les gens ont commencé à crier, huer la délégation du régime ci-mentionné, "nous sommes très fatigués d'écouter vos fausses promesses, plus de 36 ans et nous ne voulons plus entendre d'avantage, vous n'avez rien fait pour nous depuis tant d'années“. Les ministres, démasqués, couverts de honte, embarrassés n'ont pas su apporter des solutions adéquates à ces jeunes très qualifiés, à qui le régime a promis des emplois.
 
Les jeunes ont tout simplement boycotter, ignorer les discours des pseudo-ministres du régime, contraint à quitter le bâtiment, humiliés, crispés d'une mine triste.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements