Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

Douanes : "L’application de la loi n’est pas négociable", avertit le Premier ministre


Alwihda Info | Par Primature - 9 Avril 2017 modifié le 9 Avril 2017 - 01:12


Le Premier Ministre a indiqué que les textes de la République doivent s’appliquer intégralement. Le Chef du gouvernement a insisté une fois de plus sur l’application stricte des normes douanières. L’application des textes de la République n’est pas quelque chose de négociable avait souligné PAHIMI PADACKE Albert.


Le Premier Ministre PAHIMI PADACKE Albert a rencontré ce vendredi 07 Avril 2017 à son cabinet les responsables de la chambre de commerce, du patronat, du syndicat des transitaires et le syndicat des transporteurs entouré par les membres du gouvernement ceux de son cabinet et quelques responsables administratifs et financiers. Avec ces opérateurs  économiques le premier Ministre a abordé la situation commerciale, financière et économique du pays. Face au ralentissement des échanges commerciaux dans le pays  suite à la crise économique, le gouvernement ne cesse d’utiliser les stratégies nécessaires pour rendre les activités commerciales plus fluides.

Cette  séance de travail qu’a eue le Premier Ministre PAHIMI PADACKE ALBERT avec les opérateurs économiques a permis de discuter et de voir dans quelles conditions  les deux parties pourront unir leurs forces pour relever les défis liés à ce secteur commercial.

Les échanges entre le chef du gouvernement PAHIMI PADACKE ALBERT et opérateurs  économiques, ont porté essentiellement sur l’application sans condition du décret n°521, pris en 2004 portant vérification des marchandises importées. En dehors de ces défis majeurs, le problème de la collaboration entre les services des douanes et les opérateurs économiques constituent une force pour l’économie tchadienne.

Pour le ministre des finances et du budget, Christian gorges Diguimbaye l’application ce décret reste un impératif pour tout dédouanement des marchandises importées. Déterminé, le Premier Ministre PAHIMI PADACKE ALBERT souhaite   que la douane tchadienne et les opérateurs économiques regardent dans la même direction au grand bénéfice du peuple tchadien. Par ailleurs le Premier Ministre a indiqué que les textes de la République doivent s’appliquer intégralement. Le Chef du gouvernement a insisté une fois de plus sur l’application stricte des normes douanières. L’application des textes de la République n’est pas quelque chose de négociable avait souligné PAHIMI PADACKE Albert.