Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
EDITORIAL

EDITO/Français de la Sangaris, pitié, allez-vous-en de chez-nous !


Alwihda Info | Par Aline M’Pangba-Yamara - 25 Avril 2016 modifié le 25 Avril 2016 - 20:28


Par Aline M’Pangba-Yamara
Rédactrice en chef de LNC

(LNC) – Les pays africains sont paraît-il taillables et corvéables à souhait ? En Centrafrique, c’est toujours hélas le cas. Que voulez-vous faire d’un peuple illettré à 90% ? Vous leur vendez un faux “dieu blanc”, et cela fonctionne. Le mouton nègre obéit toujours au grand chef blanc (kota makundji munju).

En RCA, difficile de faire un pas dans le pays sans qu’un idiot décervelé ne vous vende du “Jésus ton sauveur” à la va comme je te pousse sans que vous ne le sollicitez.

Nous pensions, à tort, que le nouveau président de la Centrafrique, Faustin Touadera, négligeant, voire oubliant l’affaire que par ailleurs on dénomme déjà “SANGARISGATE”, à savoir celui non seulement de viols par les soldats français d’une centaine de mineures centrafricaines, mais d’aller pousser le vice (pour ce qui est connu) de trois mineures forcées par ces mêmes français à coucher avec des chiens. Fait avéré, ce n'est plus une supputation.
Touadera à New York déplore que ni la France, et encore moins l’ONU ne tienne son pays au courant de l’avance de l’enquête sur cette abomination.
Mais le problème c’est QU’IL N’Y A PAS D’ENQUETE !! ET QU’IL N’Y EN AURA PAS !!

Les dites ouvertures d’enquête au parquet de Paris depuis une année sont au point mort, juste une fumisterie pour distraire le bon peuple.


COMPRENDRE PAR LA QUE LA FRANCE NE FERA RIEN JUDICIAIREMENT CONTRE LES “BREBIS GALEUSES” AU SEIN DE SON ARMEE EN RCA. D'AILLEURS SON PREMIER SOUCI FUT DE LES RAPATRIER VITE FAIT DE LA RCA, POUR LES SOUSTRAIRE DE TOUTE ENQUETE INTERNATIONALE.

L’ONU NON PLUS NE FERA RIEN POUR NOMMEMENT CITER LA FRANCE, ET NOUS INSISTONS BIEN SUR LE “NOMMEMENT” DESIGNANT LA SANGARIS EN RCA COMME ETANT COUPABLE DE VIOLS EN RCA. L'ONU LOUVOIE EN PARLANT GLOBALEMENT DE VIOLS PAR DES CASQUES BLEUS.

CECI N’EST PAS HYPOTHETIQUE, LA MINUSCA A BANGUI A DEMONTRE LES FAITS. ILS SONT DONC AVERES.

DEUX POIDS DEUX MESURES

Le représentant de l’ONU a Bangui, Parfait Onanga-Anyanga dans une magnifique mise en scène stigmatisait, il y a peu les forces africaines de l’ONU en RCA sur les dérives de viols sur les populations qu’elles sont censées protéger. Mais étonnamment, il n’est pas allé au camp M’Poko à Bangui où stationnent les français pour leur tenir le même discours. COURAGE FUYONS !!

L’ONU non plus ne dénonce nommément la FRANCE directement, affaire de rhétorique – car cela mettrait à bas tout un système d’instrumentalisation de la FRANCE via l’ONU pour continuer à contrôler la CENTRAFRIQUE.

Pour ceux qui ont un peu de cerveau, un certain HERVÉ LADSOUS – FRANÇAIS, EST LE SG ADJOINT DE L’ONU – CE QU’IL FAUT EN COMPRENDRE QUE LA VOIE ONUSIENNE DU DEGAGEMENT DE FRANCAIS DE LA RCA EST CLOSE PAR AVANCE.


Du coup, l’ONU se défoule sur les militaires des pays africains de la MINUSCA coupables de viols en RCA, en citant NOMMEMENT chaque pays, mais concernant la FRANCE, NADA !!!


Néanmoins, si dans la francophonie, et plus encore dans la presse française la chose n’éveille aucune attention, les anglo-saxons eux dénoncent la FRANCE depuis plus d’une semaine dans leurs différents média, comme dans la vidéo précédente.

Des revendications internationales demandent à l’ONU d’expulser les français de la Centrafrique.

VOUS NE LIREZ JAMAIS CELA EVOQUE DANS LA PRESSE FRANCAISE.

MISERE ET COLONISATION

A New York récemment, Faustin Touadera a répondu à une simple question à la sauvette de LNC :

-LNC : Président, les viols de nos enfants par des français, cela ne vous dérange pas ?

– FAT : C’est une préoccupation très importante. Mais que voulez-vous que je fasse ? Nous ne sommes mêmes pas impliqués dans les enquêtes sur ces présumées accusations.

-LNC : Nous ne sommes plus Président dans du “présumé” mais dans de “l’avéré”.

– FAT : A l’ONU d’aller jusqu’au bout des investigations, je ne peux pas dire plus dessus, car je n’en sais rien.

Toujours est-il que…
La misère n’est pas qu’économique, elle est surtout morale et culturelle.
Comme le nous reproche notre propre direction (Magloire LAMINE) : “Ce dossier de viols et pire des Sangaris en RCA, les centrafricains s’en foutent. Des centaines de gens furent découpées à la machette, il y a même eu des cas de cannibalisme.
Ces cas de viols par des représentants de l’ancienne puissance coloniale, n’interpellent même pas le centrafricain moyen, et vous allez jouez au justicier sans masque contre cette apathie ?
Les rapports de force sont déséquilibrés.
La France a toujours fait ce qu’elle voulait chez nous, exemple du coup de 1979 de l’opération Barracuda, l’ONU à l’époque avait dit quoique ce soit contre cette violation criarde du droit élémentaire de la RCA sur son auto-détermination ?
Ne pas rêver !
Ceci n’est pas notre combat !”
D’en prendre acte..LNC n’est qu’un media, ce qui délimite ses limites de compétence. “According to our CEO”

ETRE PAUVRE EST UNE ABOMINATION. SANS RESSOURCES, TU ES AUSSI UN SANS VOIX !

© Avril 2016 – LAMINE MEDIA


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements