Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Santé

Ebola : premier cas de contagion en Espagne


Alwihda Info | Par par Clara Beaudoux - 7 Octobre 2014 modifié le 6 Octobre 2014 - 23:06

Une infirmière espagnole qui s'était occupée d'un missionnaire rapatrié du Liberia a contracté à son tour le virus à Madrid. Le ministère de la Santé a réuni un cabinet de crise.


L'infirmière a été admise dans cet hôpital de Madrid lundi © Maxppp
L'infirmière a été admise dans cet hôpital de Madrid lundi © Maxppp
Une infirmière espagnole qui s'était occupée d'un patient atteint du virus Ebola a été contaminée. C'est ce qu'ont annoncé les autorités espagnoles lundi. Cette femme travaillait à l'hôpital Carlos III où sont morts du virus en août et en septembre deux missionnaires rapatriés du Liberia, dont le prêtre Manuel Garcia Viejo. L'infirmière se trouve dans un état stable à l'hôpital d'Alcorcon, dans la banlieue de Madrid.

Elle était partie en congé au lendemain du décès du prêtre et n'a pas repris son travail depuis lors. Elle a commencé à se sentir mal le 30 septembre. "C'est une profesionnelle de la santé qui a soigné les derniers malades rapatriés et qui avaient été admis à l'hôpital Carlos III", a annoncé la directrice de la Santé publique, Mercedes Vinuesa, lors d'une conférence de presse à Madrid. "On a fait deux tests et tous deux ont été positifs", avait déclaré un peu plus tôt un porte-parole du ministère de la Santé de la région de Madrid.

Cabinet de crise au ministère espagnol de la Santé

Il s'agit du premier cas de contamination au virus hors d'Afrique. La ministre de la santé a précisé que le protocole prévu dans ces circonstances avait été immédiatement mis en place pour garantir la sécurité des citoyens. Une trentaine de professionnels du monde médical qui se sont occupés des prêtres espagnols contaminés par la maladie sont suivis pour s'assurer qu'ils ne sont pas eux-mêmes atteints, a dit un responsable de la santé.

Le ministère espagnol de la Santé a réuni un cabinet de crise. Il s'agira de soigner l'infirmière, bien sûr, mais aussi de déterminer l'origine de la contagion. Dans le cas du premier malade rapatrié, l'hôpital avait été évacué pour confiner le patient, pas dans le cas du second, sans qu'on ait d'explication sur cette différence de traitement. A chaque fois les autorités espagnoles avaient insisté sur les conditons de sécurité.

Mathieu de Taillac est le correspondant de France Info en espagne :

"L’infirmière est entrée 2 fois dans la chambre. Une fois pr soigner le malade. Une autre pr rassembler affaires du défunt”, disent autorités.

— Mathieu de Taillac (@mdetaillac) October 6, 2014


#Ebola Des collègues de l’infirmière dénoncent conditions de sécu insuffisantes. Gants collés au scotch… (El País) pic.twitter.com/9WW8DqaYT5

— Mathieu de Taillac (@mdetaillac) October 6, 2014


F.I

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements