Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Égypte, trois officiers abattus par des islamistes


Alwihda Info | Par Adil Abou - 2 Mai 2017 modifié le 2 Mai 2017 - 08:35

Depuis l'arrivée du général Sissi par un coup d'État militaire, la situation sécuritaire s'est largement dégradée en raison des arrestations arbitraires quotidiennement opérées contre des personnes accusées appartenir à la confrérie musulmane ou opposants au coup d'État.


images des deux officiers abattus
images des deux officiers abattus
Une patrouille attaquée par des hommes armés faisant trois morts et cinq blessés graves. L'attaque s'est passée, lundi soir aux environs de 23 heures sur la route de Mouquatam au Caire lorsqu'un véhicule surgit de nulle part pour intercepter le véhicule de la patrouille. Ils étaient six hommes à bord dun véhicule de type Fiat qui ont ouvert un feu nourri sur les policiers en mission avant de prendre la poudre d'escampette. Depuis l'arrivée du général Sissi par un coup d'État militaire, la situation sécuritaire s'est largement dégradée en raison des arrestations arbitraires quotidiennement opérées contre des personnes accusées appartenir à la confrérie musulmane ou opposants au coup d'État. Contre les violations des droits de l'homme en Egypte l'administration américaine et la communauté internationale commencent à exprimer des inquiétudes et appellent le régime militaire de rétablir la démocratie et de respecter les droits de l'homme.

Par le passé, la prise du pouvoir par l'armée égyptienne a été saluée par une grande partie de la communauté internationale qui a naïvement cru que les putschistes éradiqueraient le terrorisme. Au fil du temps, il s'est avéré que la brutalité de l'armée et les violations des droits de l'Homme ont renforcé la présence du terrorisme dans la péninsule de Sinaï et quelquefois dans les grandes villes. Un phénomène rare jusqu'en 2014.