Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

Energie : Le Tchad va construire une centrale solaire de 32 mégawatts


- 6 Juillet 2017 modifié le 6 Juillet 2017 - 00:21


« Partenaire financier et technique, la BAD continuera à apporter son appui budgétaire au Tchad qui traverse une phase économique difficile »


Le Président tchadien a accordé aujourd'hui une audience au vice-président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), M. Amadou Hott.
Le Président tchadien a accordé aujourd'hui une audience au vice-président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), M. Amadou Hott.
Le Président tchadien a accordé aujourd'hui une audience au vice-président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), M. Amadou Hott. La coopération entre le groupe de la Banque africaine du développement et le Tchad était au centre des discussions. Partenaire de premier plan de notre pays, par le volume de son financement, la Banque africaine du développement finance des projets dans divers secteurs.

La visite au Tchad, du vice-président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), M. Amadou Hott vise à matérialiser les points ayant fait l’objet des discussions en février 2016, à N’Djaména, entre le Président de la République Idriss Déby et le Président de la BAD, M. Akinwumi Adesina.

M. Amadou Hott cite notamment, la construction à N’Djaména, d’une centrale solaire de 32 mégawatts, le financement d’un projet d’interconnexion électrique entre le Tchad et le Cameroun et accélération du processus de réhabilitation de l’actuelle centrale de la Société nationale d’électricité (SNE). « Partenaire financier et technique, la BAD continuera à apporter son appui budgétaire au Tchad qui traverse une phase économique difficile », a-t-il déclaré.

A la table ronde des bailleurs de Paris (France) en septembre 2017, pour le financement du Plan national de développement (PND) 2017-2021, le vice-président de la BAD, en charge du portefeuille électricité, énergie, climat et croissance verte, M. Amadou Hott confirme la participation agissante de son institution aux côtés du Tchad.

dgcom/pr