Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Faure Gnassingbé participe à la 71e session ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations unies


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 20 Septembre 2016 modifié le 20 Septembre 2016 - 22:58


Faure Gnassingbé participe à la 71e session ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations unies
Lomé, le 19 septembre 2016-Le chef de l’Etat participe cette semaine à New York à la 71e session ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations unies.

Cette 71e session ordinaire a été ouverte le 13 septembre et s’achèvera le 12 décembre 2016. Le traditionnel débat général est prévu du 20 au 26 septembre 2016. Cette session qui se tient un an après l’adoption des ODD est placée sous le thème : «Les objectifs de développement durable, un élan universel pour transformer notre monde». Présent à New York, Faure Gnassingbé participera à plusieurs réunions d’échanges axées sur l’évaluation de la mise en œuvre des ODD.

Ce lundi, le chef de l’Etat a participé à la cérémonie d’ouverture de la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale sur la gestion des mouvements massifs de réfugiés et migrants. Faure Gnassingbé a ensuite participé à la Réunion des Chefs d’Etat et de gouvernement des Etats membres du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine (CPS-UA) avant de s’associer à la Signature de l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

Mardi 20 septembre, le Président de la République sera présent à l’ouverture du débat général de la 71ème session ordinaire et à la session extraordinaire des Chef d’Etats et de Gouvernements de la CEDEAO. Faure Gnassingbé devrait également participer à la réunion sur l’initiative africaine pour les énergies renouvelables, à une réception organisée par le Président Obama mais aussi à la commémoration du deuxième anniversaire de l’Initiative «HeForShe». Le 21 septembre, le chef de l’Etat togolais sera à US/Africa business Forum avant de s’adresser dans l’après-midi à l’Assemblée générale.

Le Togo qui fait partie des 22 pays pilotes pour la mise en œuvre des ODD, partagera son expérience sur les 17 objectifs destinés à éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité pour tous dans le cadre d’un nouvel agenda de développement à l'horizon 2030.

Rappelons que le Togo, représenté par le Premier ministre Selom Klassou,  avait déjà fait le même exercice lors de la première session du mécanisme de suivi tenue en juillet dernier.

Pour le Président de la République, « un an après leur adoption, il convient d’évaluer la mise en œuvre des ODD, et de se doter d’un nouvel agenda de développement ». Le Togo qui a eu le privilège de participer aux différentes phases de consultations sur la vision du développement post-2015, a mis en place des instruments nationaux de planification qui sont en phase avec les ODD avec un processus d’intégration plus harmonieux.  Dans la lutte contre la pauvreté, les actions du gouvernement ont permis de réduire le taux de pauvreté de 61,7% en 2006 à 55,1% en 2015. La stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE), la stratégie nationale de développement 2013-2017, la création d’un Fonds national de finance inclusive sont entre autres des politiques et programmes mis en place par le Togo et qui ont permis un recul de la pauvreté.

Le Togo a également investi par priorité dans les secteurs porteurs de croissance : agriculture, infrastructures portuaires, aéroportuaires, routières et énergétiques, TIC. Le président Faure Gnassingbé a lancé le programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) qui prévoit une aide aux populations rurales et vulnérables du pays qui constituent près de 62% de la population du Togo. Le PUDC comprend quatre volets majeurs dont le développement des infrastructures socio-économiques de base, le renforcement des capacités institutionnelles des acteurs nationaux et locaux, le développement de l’entreprenariat rural et la création d’un système de géolocalisation des infrastructures. Le Togo a été félicité par le PNUD pour le lancement de ce programme qui constitue une contribution appréciable à la mise en œuvre de l’ODD.

Le chef de l’Etat togolais clôturera son séjour à New York le 22 septembre avec la participation à une rencontre de haut niveau sur la faim puis à une réunion spéciale organisée par le Premier ministre Israélien sur les «Innovations et technologies israéliennes en Afrique».


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements