Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Feuilleton Habré: 'Réaction aux accusations fortuites de Mr Jacques Bertin'


Alwihda Info | Par - ҖЭBIЯ - - 15 Août 2008 modifié le 15 Août 2008 - 15:35

"Cessez de cogiter. Courir sur un hangar a ses limites. La justice vous rattrapera inéluctablement un jour (et tous ceux qui nient les atrocités du régime de Hissein Habré) où vous pourriez à volonté, apporter les preuves de vos allégations contre moi et blanchir H.H ou DEBY, de n’avoir pas commis de crimes contre l’humanité." Abbas Kayangar


Feuilleton Habré: 'Réaction aux accusations fortuites de Mr Jacques Bertin'
Réaction aux accusations fortuites de Mr Jacques Bertin

Cher Monsieur, dans votre écrit au titre évocateur « Arrogance et impénitence » publié en date du 12 Août 2008, j’ai pris avec hilarité le pouls de votre état d’esprit et ma conclusion est là : vous n’etes qu’un nostalgique du temps des ténèbres de la DDS !

Je vous mets au défi devant la nation Tchadienne toute entière, de prouver votre valeur d’Homme capable d’étayer ses accusations par des preuves irréfutables que j’ai eu des accointances avec votre merdier de DDS ou encore sa sœur jumelle, l’ANS.
Oui, je vous lance un défi d’homme a homme, d’apporter la preuve de vos allégations mensongères, témoignage de l’étroitesse de votre duplicité et l’échec patent de vos multiples tentatives de blanchir votre messie.

Casque bleu en Haïti, je l’ai été, je m’en réjouis d’avoir valablement défendu et représenté dignement mon pays, a ce prestigieux et névralgique poste de responsabilité au sein du commandement de la police civile des nations unies au pays de Toussaint Louverture et Dessalines et ce, durant trois(3) ans. Mes efforts au service de la paix en tant que chef du Police Opération Centre(POC), ont été sanctionnés par la médaille des Nations Unies( sept témoignages de satisfaction ou certificat d’excellence) pour mon rôle en faveur de la paix, jamais un tortionnaire ne peut faire partie des forces de paix. Pour preuve, referez vous au département de maintien de la paix(DPKO-Department of Peacekeeping Operations) et au Haut commissariat des Droits de l’Homme(OHCHR), pour voir si Monsieur Kayangar a été ou est tortionnaire ou sbire comme vous le soutenez sans honte, vous enfonçant davantage dans votre cécité.

Me croyez vous cynique a ce point pour travailler avec ceux qui avaient torturés et tués mon grand père Ahmat Lamine, mon beau frère Idriss Koura(sa mère était devenue aveugle a force de pleurer son fils et est morte de chagrin) et tant d’autres paisibles citoyens ? Croyez vous me démobiliser ainsi dans ma lutte en faveur du jugement de H.H, en distillant des accusations gratuites et fantaisistes ? Pensez vous que tous les Tchadiens et de surcroît, tous les policiers ont été des sbires de l’abjecte DDS ou sont des agents de l’ignoble ANS ?

Dans l’attente de vos preuves pour me confondre comme étant agent de la DDS ou de l’ANS, laissez moi vous dire une chose « même par vos manœuvres dilatoires si vous parvenez a soustraire H.H et son émule Deby de la justice des Hommes, celle incorruptible de Dieu s’appliquera immuablement a tous les mortels que nous sommes, a moins que votre héros soit un immortel , j’en doute fort !».

Cessez de cogiter , courir sur un hangar a ses limites, la justice vous rattrapera inéluctablement un jour (et tous ceux qui nient les atrocités du régime de Hissein Habré) où vous pourriez a volonté, apporter les preuves de vos allégations contre moi et blanchir H.H ou DEBY, de n’avoir pas commis de crimes contre l’humanité.

Mes oncles Hissein, Nassour et Adoum Ahmat Lamine, mon neveu Habib Idriss Koura(il avait un an quand son père a été arrêté, il en a 26 ans aujourd’hui) ainsi que les proches des 40.000 victimes, attendent stoïquement que justice soit rendue.

De mon coté, soyez rassurer pour une millionième fois, que tant qu’il y aura des violations des Droits de l’Homme, nous brandirons la plume, le verbe et les instruments internationaux pour dénoncer et divulguer l’abominable manœuvre inhumaine que vous semblez soutenir.

Comme votre désillusionné Mr Michelot qui se dit prêt a mourir pour la patrie, nous l’invitons a rejoindre l’Est du Tchad où des Hommes ont choisi de combattre l’arbitraire et l’injustice. Mourir pour Hissein Habré n’est pas une cause nationale . Hissein Habré n’a pas fait du bien aux Tchadiens et a sa communauté, après avoir agi avec des traîtres de toutes les ethnies(dont la mienne et la vôtre), il avait pris la poudre d’escampette, la queue entre les jambes, en laissant les Goranes qui continuent de subir les foudres de DEBY alors qu’ils ne sont en rien, responsables des actes ignobles de Hissein Habré et ses complices. Je ne suis ni contre Hissein Habré ni contre les Goranes ou toute personne ne partageant mes opinions, je suis un fervent adversaire des violations des Droits de l’Homme, des tortures et exactions gratuites dont vous semblez si malheureusement faire l’apologie.

Aujourd’hui encore, 18 ans après le départ de Hissein Habré, beaucoup de Tchadiens croient a tord que ce que le despote avait commis, est l’œuvre de tous les Goranes. Laissons ces fils du Tchad jouir pleinement de leur identité en affichant positivement leur appartenance ethnique comme tous les fils du Tchad, pour construire la nation Tchadienne dépourvue de tribalisme, de violence et de haine.

Je saisi l’opportunité pour saluer le Nigeria et le Cameroun qui, en dépit de quelques escarmouches et sans effusion sérieuse de sang, ont su régler a l’amiable par le biais de la cour internationale de justice de La Haye, leur différend territorial sur la presqu’île de Bakassi sur laquelle, la souveraineté du pays de Paul Biya a été confirmée. Hissein Habré aurait le mérite de la gloire, s’il avait choisi les voies juridiques pour étayer notre souveraineté sur Aouzou et épargner ainsi, la vie des milliers de nos concitoyens, particulièrement ceux du BET qui avaient connu l’enfer terrestre avec les Libyens sans que le régime actuel de DEBY, ne demande des compensations pour les populations de cette partie martyre du Tchad.

Idriss DEBY aurait dű immortalisé ce digne fils du Tchad, Abderamane Dadi, héros oublié pour son rôle dans le dénouement heureux dans l’affaire de la bande d’Aouzou. A quand au moins, des édifices, routes et places publiques, au nom de Abderamane Dadi ?

Avez-vous oublier que sous l’impulsion guerrière de Hissein Habré, les Libyens avaient massacrés des paisibles citoyens du BET, empoisonnés des puits et planter des milliers de mines qui ne cessent de nos jours, d’amputer et de tuer des enfants, femmes, hommes et cheptel de cette région ?

Avez vous la cécité de reconnaître que si Hissein Habré avait choisi les moyens juridiques pour défendre Aouzou, les Libyens n’allaient pas avoir des prétextes pour détruire des palmeraies, violés des jeunes filles et anéantir des symboles historiques et rupestres de cette région ?

Permettez moi, que ce débat de la raison et du besoin de justice contre la passion fusionnelle et le délire s’estompe a ce niveau car, laver la tête d’un singe c’est gaspiller du savon. Taxez moi de tous ce que vous voulez, cela ne m’empêchera pas de défendre les Droits humains et l’injustice.

Abbas Kayangar
Défenseur des Droits de l’Homme

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements