Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Fondations SOMDIAA : Une initiative intéressante


Alwihda Info | Par Rodrigue Mbengue - 6 Août 2012 modifié le 6 Août 2012 - 22:06

Le groupe SOMDIAA, spécialiste de l’agroalimentaire en Afrique francophone, a récemment annoncé dans un communiqué de presse l’ouverture de Fondations dans deux pays où il est implanté : au Congo et en Centrafrique. Ces ouvertures viennent compléter un réseau qui comptait déjà des centres au Tchad, au Cameroun et en Côte d'Ivoire. Une initiative qui profite aussi bien à l'entreprise qu'aux communautés où elle est implantée.


Une initiative gagnant - gagnant

Fondations SOMDIAA : Une initiative intéressante
SOMDIAA qui exploite des sucreries dans 6 pays d’Afrique de l’Ouest, y compris le Tchad, confirme ainsi sa volonté d’accompagner les populations locales sur ses sites de production. En effet, ces ouvertures viennent compléter un réseau qui dispose aujourd’hui de 5 centres. Les Fondations SOMDIAA n’ont pas un rôle humanitaire au sens strict du terme. L’objectif est plutôt de mettre en place une “solidarité participative”. Il s’agit d’oeuvrer conjointement avec des associations locales pour mettre en place des projets définis par les communautés en fonction de leurs besoins. Ces Fondations privilégient les projets qui ont un potentiel rémunérateur et qui vont dans le sens d’une plus grande autonomie des villages. Parmi ces projets, on peut citer l’exemple d’une banque de semence au Tchad. La Fondation CST prête des semences à 10 groupements. En les formant à l’agriculture moderne, elle leur permet de restituer 1,5 fois les semences reçues afin que la Fondation puisse répéter l’opération auprès de 15 groupements l’année suivante. Alors que SOMDIAA a annoncé un plan d’investissement massif pour consolider ses parts de marché en Afrique, développer ce réseau de Fondations s’avère d’autant plus important. En effet, sur les sites de production, les usines SOMDIAA sont souvent le principal (voire le seul) pourvoyeur d’emplois dans des zones reculées. Si le groupe cherche, par l’action de ces Fondations, à aider les communautés, c’est bien sûr pour les aider à atteindre une certaine autonomie économique, mais aussi parce que les dirigeants de SOMDIAA savent qu’ils ne pourront pas offrir d’emplois à l’ensemble des populations locales. Quelles que soient ses motivations profondes, cette initiative semble profiter à tout le monde... un deal win-win, en somme.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements