Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Forum national sur le mariage des enfants au Togo


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 3 Mars 2016 modifié le 3 Mars 2016 - 08:57


Forum national sur le mariage des enfants au Togo
Lomé, le 1er mars 2016- Dans le cadre de la lutte contre le phénomène des mariages des enfants au Togo, un forum national a été ouvert aujourd’hui, à Lomé, par la Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Madame Tchabinandi KOLANI YENTCHARE en présence du Représentant de l’UNICEF, Dr Isselmou Boukhary.

Au Togo selon les résultats de l’EDS 2013 – 2014, 9% des femmes de 25-49 ans ont été mariées avant d’atteindre l’âge de 15 ans et plus de 3 femmes sur 10 (32%) étaient déjà mariées avant 18 ans. Le tableau de bord de la protection de l’enfant au Togo de 2012 montre que sur 1081 cas d’enfants victimes de mariages précoces recensés, 10,6% étaient des garçons et 89,4% des filles.

A cet effet, des consultations régionales ont été tenues, le 14 décembre 2015 à Atakpamé, Sokodé et à Dapaong avec les chefs traditionnels et religieux ainsi que des représentants de diverses confessions religieuses autour de la problématique du mariage des enfants, en lien avec la célébration de la journée de l’enfant africain édition 2015, placée sous le thème «25 ans après l’adoption de la Charte Africaine des Droits et du Bien-être de l’Enfant : Accélérons nos efforts pour éliminer les mariages des enfants en Afrique ».

A la fin de ce forum, les participants auront a signé un document en complément à la déclaration de Notsé, document qui sont axé sur le mariage des enfants et par lequel ils s’engagent à :

Sensibiliser les fidèles des diverses confessions religieuses, les parents et les communautés sur les conséquences du mariage des enfants  et l’importance de l’acte de naissance ;
Dénoncer les cas avérés et faire prendre des sanctions contre les auteurs.
L’Union africaine a lancé en mai dernier une campagne à l’échelle du continent pour mettre fin au mariage d’enfants en Afrique. Elle a été suivie d’un plan d’action. Conformément à cette initiative de la Commission de l’Union Africaine qui est soutenue par les Chefs d’Etat et de Gouvernements et les Premières Dames, les autorités togolaises en collaboration avec les partenaires au développement, notamment l’UNICEF, et la société civile, intensifient des actions multiformes pour venir à bout de cette problématique dans le pays.

Ce forum va également permettre l’adoption d’un engagement additionnel à la déclaration des chefs traditionnels et religieux de Notsé de 2013 en vue d’accélérer les efforts pour lutter contre le mariage précoce.

Organisé après les consultations régionales sur le même sujet qui se sont tenues en décembre 2015, ce forum national va rassembler plus de 60 participants dont les préfets des chefs-lieux de régions, les chefs traditionnels et religieux du Togo, les responsables des différentes confessions religieuses, les partenaires techniques et financiers, les directeurs régionaux de l’action sociale, les acteurs des organisations de la société civile, les enfants.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements