Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POLITIQUE

France: Nicolas SARKOZY écrit à Idriss DEBY à l'accosion du 48ème anniversaire de l'Indépendance du Tchad


Alwihda Info | Par - ҖЭBIЯ - - 13 Août 2008 modifié le 14 Août 2008 - 14:17

"La France se félicite de la reprise du dialogue politique sur la base de l’accord du 13 Août 2007. Ce processus doit être, plus que jamais, le socle d’une concorde nationale retrouvée, sans laquelle le peuple tchadien ne pourra bénéficier d’une indispensable stabilité et d’une croissance économique durable." Nicolas SARKOZY


France: Nicolas SARKOZY écrit à Idriss DEBY à l'accosion du 48ème anniversaire de l'Indépendance du Tchad
Monsieur le Président,

A l’occasion de la fête nationale du Tchad, c’est avec le plus grand plaisir que je vous adresse, à titre personnel et au nom de l’ensemble du peuple français, mais plus sincère félicitations, ainsi que tous les vœux que je forme pour l’avenir et la prospérité du peuple tchadien.

Je sais l’année difficile, douloureuse, que le Tchad et les tchadiens viennent d’affronter. Le Tchad et le peuple tchadien savent qu’ils peuvent compter sur le soutien de la France, qui reste plus que jamais à leurs côtés.

La France se félicite de la reprise du dialogue politique sur la base de l’accord du 13 Août 2007. Ce processus doit être, plus que jamais, le socle d’une concorde nationale retrouvée, sans laquelle le peuple tchadien ne pourra bénéficier d’une indispensable stabilité et d’une croissance économique durable.

La France, vous le savez, continuera de vous accompagner dans vos efforts pour relever les défis immenses que votre pays doit encore relever. Elle demeure déterminée dans sa quête d’une stabilité régionale solide, indispensable à la prospérité du Tchad et elle agira avec le souci constant de resserrer toujours davantage la relation d’amitié et de confiance qui lie nos deux pays et nos deux peuples.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’assurance de ma Haute Considération.

Nicolas SARKOZY


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Novembre 2015 - 14:55 Cameroun :Députés et Sénateurs sous pression

Lundi 21 Mars 2016 - 17:13 Cameroun : La société civile menace