Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique convoque ses membres le 15 Octobre à Bria


Alwihda Info | Par - 13 Octobre 2014 modifié le 13 Octobre 2014 - 20:55


RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
UNITÉ-DIGNITÉ-TRAVAIL
 
Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique
(Ex-Coalition Séléka)
…………………………………………………………………………………………………………………
Assemblée Générale du Bureau Militaire
Du 15 au 16/10/2014
À BRIA
 
L’Assemblée Générale du Bureau Militaire du Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (Ex-Coalition Séléka) imminente est d’une importance capitale. Car, croyons-nous, il y va de la consolidation et de l’avenir de notre coalition à laquelle chacun de nous porte sur lui des sacrifices divers pour son édification. Ainsi, de toute évidence, nous devons-nous cohérence, concordance et solidarité sans faille dans nos dires et actions entre nous à tous les niveaux.
 
La solidarité du groupe est une dimension de premier plan pour la réalisation de nos objectifs. Il y a donc une obligation de nous connaître davantage, d’apprécier et évaluer avec justesse ce que nous faisons et voulons faire ensemble, sur le terrain. Il est impératif de fédérer les synergies et de mettre ensemble les idées les plus porteuses d’un intérêt collectif et Démocratique pour la Paix.
 
Notre discours et nos actions doivent refléter que nous sommes des visionnaires  engagées et portées vers le changement et le développement socioéconomique et nous différencier des gens sectaires aux intérêts individualistes et prêts à soutenir un système qui sert leurs intérêts exclusivement.
 
Comme vous le savez, partout tout groupe social évolue à la fois avec le respect des instances dirigeantes et  la tolérance aux écarts de conduite de certains en toute solidarité pour la noble cause. Ne devrions-nous pas fonctionner, en tant que groupe uni, sur la base de ces deux indicateurs qui doivent s’appliquer de façon uniforme pour tous ? Ne devrions-nous adopter pratiques qui ne s’écartent des engagements et, a fortiori, de nos conventions et ententes ?
 
 
 
Cette Assemblée Générale de notre Bureau militaire est une occasion pour l’échange des idées pour rendre possible la compréhension de nos problèmes et préoccupations et confirmer l’entente solidaire entre nous qui sont des facteurs de développement, de la sécurité et de la paix si longtemps voulus dans  notre pays la République Centrafricaine.
 
L’idéal d’un collectif humain comporte deux dimensions : les valeurs et les objectifs. Les valeurs permettent de définir les priorités, de former la grille des repères visant l’idéal sur lequel sont basés tous les choix opérés, de forger la direction et l’orientation propices pour mieux définir les objectifs à atteindre.  Elles offrent des balises au collectif et à chaque membre individuellement, elle montre la voie à suivre pour atteindre les objectifs visés. Ces valeurs permettent de plus d’arrêter une vision, d’évaluer avec justesse les situations, de se doter d’une mission, de s’engager dans les projets constructifs, de déterminer les moyens, de sélectionner les personnes appropriées, et d’élire les responsables de haute intégrité.
 
Quant aux objectifs, ils ne sont atteints que par le parcourt des jalons, des relais, des étapes intermédiaires, bref d’une échelle de la mesure de la progression nécessaires vers l’idéal visé.
 
Pour les objectifs qui nous animent, est-il utile d’avoir ou d’entretenir parmi nous des idées de factions ou des tiraillements  nuisibles pouvant nous faire perdre l’horizon et passer à côté de nos objectifs ?
 
 Pour la noble cause que nous défendons, ne faut-il pas écarter de nous la défense des intérêts particuliers et sectaires pouvant conduire à faire des choix personnels qui vont à l’encontre de l’intérêt du collectif.
 
Les membres sont libres d’exprimer sans crainte le fond de leur pensée, puisque lorsque l’émulation positive est favorisée, le potentiel de chacun croit et facilite un plus grand nombre de réalisations.
 
Cette Assemblée Générale du Bureau Militaire de la Coalition n’est pas l’occasion des accusations mutuelles inutiles, mais celle de permettre à l’État-major de chaine de commandement de la Coalition de présenter son bilan de six (6) derniers mois en vue de fixer des objectifs clairs et de se doter librement des organes de fonctionnement dynamiques et représentatifs pour implanter définitivement la Sécurité, la Paix et Développement dans notre Pays, la République Centrafricaine.
 
Pour la réussite de cette AG du Bureau Militaire, il importe de purger les mauvaises impulsions telles colère, peur, suspicion, frustration, calomnie etc. Les débats devront être dépassionnés, transparente et démocratique pour favoriser des échanges fructueux et des décisions consensuelles, nécessaires pour l’avenir radieux de la coalition pour la RCA.
 
NB: La présence de tous est vivement souhaitée le 15 octobre 2014 à Bria.
 
 
Fait à N’Délé, le 01 octobre 2014
Pour Le Président,
Le 1er Vice-président

Général NOUREDINE ADAM
Ancien Ministre D’État
 
                                                                                                                

Mahamat Ramadane
Journaliste-reporter Alwihda Info. Tél : +(235) 63 38 40 18 En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements