Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Grande Marche Africaine Mondiale le 23 avril 2011


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 21 Avril 2011 modifié le 21 Avril 2011 - 22:20

Le 23 avril 2011, la Diaspora Africaine et les Amis de l’Afrique disent « NON ».
NON au maintien du colonialisme français déguisé en Afrique, NON aux expéditions coloniales, NON aux bases


NO ! NON ! NEIN ! NIET ! MOMOH!

Samedi 23 avril 2011, disons ensemble « NON » au braquage de l’Afrique

Grande Marche Africaine Mondiale

FRANCE : Paris, de la place de la REPUBLIQUE à la place de la BASTILLE

Rassemblement à la Place de la République à partir de 13 h.

« Chaque génération doit, dans une relative opacité, découvrir sa mission, l'accomplir ou la trahir » (Frantz Fanon)

Les Africains et amis de l’Afrique organisent le samedi 23 avril 2011, devant les ambassades de France dans le

monde, et à Paris à la Place de la République, une grande marche mondiale pour dire NON à la françafrique et au

braquage de l’Afrique, simultanément dans plusieurs pays dont les Etats-Unis, le Canada, la France, ...

Le 23 avril 2011, la Diaspora Africaine et les Amis de l’Afrique disent « NON ».

NON au maintien du colonialisme français déguisé en Afrique, NON aux expéditions coloniales, NON aux bases

militaires françaises en Afrique, Non aux assassinats et aux exécutions sommaires, NON aux épurations

ethniques orchestrés par la Françafrique, NON au braquage et au pillage de l’Afrique, NON aux parodies

électorales de la Françafrique, NON au mensonge et à la caporalisation des médias, NON au révisionnisme de

l’Histoire africaine et à toute tentative de justification de la colonisation, NON …

NON, jamais la Françafrique n’a été aussi arrogante, aussi avilissante et aussi résurgente que depuis l’élection de

Nicolas Sarkozy à la présidence de la République française. Ses prédécesseurs à l’Elysée n’avaient certainement

pas plus de considération pour l’Homme africain, mais son ignorance et son mépris pour les peuples de notre

continent sont les plus flagrants et les plus dangereux. Nous ne voulons plus de cette Françafrique «décomplexée

» qui meurtrit nos peuples en toute impunité en complicité avec les mafias installées au pouvoir.

NON parce que, entre les assassinats et les exactions contre les patriotes africains défenseurs des intérêts des

peuples et inscrits dans la voie tracée par les leaders comme Patrice Lumumba, Sylvanus Olympio, Thomas

Sankara, Ruben Um Nyobe, et bien d’autres, tous également assassinés ; les crimes économiques qui, de Elf à

Total en passant par Areva, ont détroussé et appauvri le continent ; les exactions contre les peuples et les guerres

déstabilisatrices comme en Algérie, au Biafra (Nigéria), dans les deux Congo, au Tchad ou en Côte d’Ivoire ; la

fabrication de régimes despotiques dont la dernière trouvaille est désormais d’assurer une succession dynastique

de tels régimes de père en fils, comme expérimenté récemment au Gabon et au Togo, l’Afrique n’en peut plus.

NON, d’autant plus que cet inqualifiable banditisme « françafricain » qui sévit sur le continent vient encore de

s’illustrer en Côte d’Ivoire par un braquage d’Etat au bilan macabre sans précédent. Alors qu’avec plus ou moins

de succès, la Françafrique avait l’habitude d’opérer en se couvrant d’un masque d’Africains, de collabos Noirs,

l’expédition « Licorne » sur la Côte d’Ivoire a été au final contrainte de tomber totalement ce masque devant un

peuple déterminé derrière son chef. Et ce n’est pas tout, puisque le monde entier découvre également une ONU

plus NUE que jamais en complicité étroite avec les braqueurs.

NON, la françafrique, ça suffit !

Nous exhortons les organisations et les militants africains, ainsi que tous les citoyens du monde, épris de cette

cause, à se joindre, dans leurs pays de résidence, à cette manifestation unitaire visant l’affirmation immédiate

des souverainetés africaines.

En ce début du 21e siècle, à l’heure d’une nouvelle phase de grandes manoeuvres géopolitiques, la mission

incontournable de notre génération est de libérer l’Afrique du néocolonialisme afin d’ouvrir des perspectives

d’espérance pour le continent et pour un monde de paix et de prospérité pour tous.

Le 23 avril 2011, tous ensemble pour un « NON » retentissant et sans appel au colonialisme.

* * *

AFROMANIF : Africains Organisés contre les Manipulations et les manigances de la Françafrique

(Pour le comité d’organisation d’AFROMANIF en France, voir ci – dessous -->>)

Comité d’organisation en France

(liste évolutive)

Kofi Alouda kofialouda@gmail.com +33 6 03 59 82 46

Jean- Aimé Mouketou jamouketou@yahoo.fr +33 6 84 23 08 22

Raharimbahoaka Andriahobijaona dahoby@gmail.com +33 6 43 40 84 06

La Plateforme Panafricaine ppanafricaine@gmail.com

Coordination Internationale : Khady Faye (Canada) – khadyfay@gmail.com

Organisations participantes en France

(liste évolutive)

Alliance pour la Défenses des Intérêts du Peuple (ADIP, France/Togo)

Collectif des Associations et des Amis des Comores (CAAC, France/Iles Comores)

Gasy Tia Tanindrazana (GTT, Contre le coup d’Etat de Madagascar, Suisse & France/Madagascar)

La Plateforme Panafricaine (France/International)

Mouvement du 4 mars pour la libération du Togo (MoLito, France/Togo)

Rassemblement Nationale Républicain (RNR, France/Tchad)

… (liste ouverte)

AFROMANIF : Africains Organisés contre les Manipulations et les manigances de la Françafrique

www.afromanif.org



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements