Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Guerre d'anéantissement en Centrafrique


Alwihda Info | Par Abdou Baya - 7 Août 2013 modifié le 7 Août 2013 - 05:58


Guerre d'anéantissement en Centrafrique
Association : ‘‘ Libérons la RCA ‘’

Après le Mali, les apprentis adeptes de l’islamisme qui sont : Djotodia, Ziguélé, Daffane, Eric Néris, Nourradine, Gazambeti, pour arriver au pouvoir, signent, sous l’Autorité de Déby et des funestes soudanais islamistes, des pactes d’islamisation de la Centrafrique.

L’islam en Centrafrique est pratiqué que par 2% de la population qui n’ont jamais été discriminés.

Depuis le 24 mars 2013, une fois le pouvoir arraché à coups de mensonges Djotodia et ses acolytes sous les parapluies et fourberies internationale de la sous région C.E.E.A.C. vont mettre la Centrafrique au banc d’une islamisation accélérée.

Nous prenons les opinions internationales à témoin des crimes dont sont victimes les filles & fils centrafricaines.

Les hommes sont humiliés, violentés, persécutés et contraints aux dogmes islamistes tels, l’abstinence à élever et à consommer la viande du porc.

Pour exemple, dans la préfecture de l’OUHAM et ses environs, des généraux d’opérettes de la Séléka, sévissent en administrant 500 coups de fouet en séance publique à tout contrevenant au dogme islamiste qu’il tente d’imposer. Pour soutenir nos propos, il y’a lieu de s’informer du cas de

Monsieur Issa, tchadien de son état, ancien aide chauffeur routier !!! , recruté par la Séléka, s’est autoproclamé dans la ville de PAOUA, colonel des forces armées de la Séléka !!!, Percepteur, Trésorier, Administrateur de cette sous préfecture, Tortionnaire…

Les populations de Paoua, pour les plus valides, la seule vie normale et saine est s’animaliser dans les refuges en brousse pour échapper aux fouets de sir Issa

Le colonel ISSA n’administre à Paoua des centrafricains, centrafricaines éclopés, mutilés, vieillards en perte de leur possession physique pour se soustraire à ses persécutions où des valides collaborateurs zélés comme il est de pratique à la Séléka de Djotodia.

Nous appelons à l’aide pour débarrasser la Centrafrique de ces envahisseurs illégaux. A défaut, nous sollicitons de multiples contributions à mener à brefs délais cette tâche de salubrité laïque et démocratique, dans le respect des libertés et des Droits de l’Homme que du respect de notre pays indépendant.

Vaincre ou mourir !!!