Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Guinée : Ceux qui parlent déjà de mascarade électorale sont en porte-à-faux avec les réalités du terrain!


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 30 Mai 2010 modifié le 30 Mai 2010 - 08:53


Guinée : Ceux qui parlent déjà de mascarade électorale sont en porte-à-faux avec les réalités du terrain!

Docteur Fran Morri T. SAMMOURAH - Président de l’Aguisav – La Voix des Sans Voix - Contact: (+224) 64 339 780

Nous de l’Association Guinéenne des Sans Voix – Aguisav – la Voix des Sans Voix, nous ne savons pas sur quelles bases, sur quelles fondements, sur quelles preuves des gens malintentionnés, des leaders de mauvaise foi parlent de mascarade électorale que le Général Sékouba KONATE Président de la Transition et la France voudraient organiser en République de Guinée le 27 Juin 2010.

Au départ, quand nous voyons sur le web les internautes écrire: «Les élections présidentielles du 27 Juin 2010 ne sont qu’une mascarade. Car le Général Sékouba KONATE est déterminé à remettre le pouvoir à Alpha CONDE sous ordre de la France avec la complicité de Bernard KOUCHNER. Tout le jeu est fait… », nous nous disions: Non! Ce sont des internautes qui sont installés à l’extérieur donc coupés des réalités guinéennes. Nous n’avons pas voulu accorder de l’importance à l’accusation bien qu’elle soit gravissime, nous n’avons pas voulu réagir.

En cette période de pleine campagne électorale, en bureau exécutif, nous nous étions dits de cesser d’intervenir pour ne pas y interférer en faveur d’un candidat. L’on s’était imposé le mutisme le plus total, la neutralité et l’impartialité de notre combat obligent. Car tous les candidats nous sont égaux, même si nous avons beaucoup à dire sur le passé sale de certains parmi eux.

Mais c’était sans compter sur la mauvais foi des leaders politiques suivant:

Cellou Dalein DIALLO candidat et président de l’Ufdg,
Sidya TOURE candidat et président de l’Ufr,
Lansana KOUYATE candidat et président du Pedn.

Ce sont ces trois (3) candidats qui, à notre connaissance, ont osé parler de fraudes électorales, de mascarade électorale, devant leurs partisans réunis en meeting politique. Nous sommes même informés, de source concordante, qu’ils se sont réunis et ont remis à propos un message à Sidya TOURE pour le Président Français Nicolas Sarkozy. Ce dernier devrait être de retour après s’être rendu à l’Elysée à Paris. Quelle irresponsabilité?

Une autre honte pour la classe politique guinéenne. L’opposition la plus bête d’Afrique a déclaré Jean Marie DORE actuel Pm et Président de l’Upg. Sur simples rumeurs non fondées en Guinée, il faut faire des déclarations incendiaires devant les partisans, il faut se déplacer pour se rendre à Paris pour discuter cela avec les autorités françaises. Ceux qui prétendent diriger notre pays demain se comportent de la manière il y a lieu de s’inquiéter chers compatriotes.

Qu’est ce que ce insensé politique Sidya TOURE fait de notre souveraineté nationale? La Guinée est-elle une province de la France? Les problèmes de la Guinée se règlent en Guinée. Et non ailleurs!

Il faut le dire très sincèrement que parmi ces trois leaders politiques c’est le candidat Cellou Dalein DIALLO et ses partisans qui se montrent les plus menaçants compte tenu de la virulence de leurs interventions.

Nous de l’Aguisav – la Voix des Sans Voix, nous prenons en témoin l’opinion publique nationale et internationale que tout dérapage, toute contestation, tout conflit en période post-électorale ne saurait être une manifestation spontanée, elle sera l’œuvre savamment préparée par ces trois (3) leaders politiques, notamment Cellou Dalein DIALLO et ses partisans. Tel leader tel militant, dit-on!

Les guinéens sont trop morts, nous n’en voulons plus en cette période de sortie de crise. Nous ne voulons pas de syndrome kenyan, ni de syndrome togolais, ni de syndrome zimbabwéen, ni syndrome ivoirien chez nous en Guinée.

Tous les organes de la Transition ont été mis en place sur consensus que ce soient:

1°) La Ceni (Commission Electorale Nationale Indépendante). Elle a vu le jour sous le Général Lansana CONTE sous proposition du gouvernement de consensus dirigé à l’époque par Lansana KOUYATE actuel président du Pedn. Si une formation politique doit plus de respect à cet organe de gestion des élections ce doit être l’Ufdg. Car les 10 membres que l’opposition devait donner, pour y siéger, ont été choisis pendant la séance présidée par Feu Doyen Mamadou BA’ (paix à son âme). Nous avons une copie du résumé de Pv. Tous les principaux partis politiques ont leurs représentants dedans. Cet organe a ses démembrements jusqu’aux sous-préfectures en passant pas les préfectures et les mairies ainsi que dans les ambassades et consulats.

Bien entendu que l’on ne peut pas parler de transparence et de crédibilité d’une élection sans parler du fichier électoral bien établi. Or c’est sous le contrôle de la Ceni à travers ses démembrements (Cepi, Ceci Cespi, Ceami) que les Carle ont fait le travail pour l‘enrôlement des électeurs. Or dans chaque Carle chaque parti politique a son représentant qui a été rémunéré par l’Etat. Ce qui fait la Ceni ne reçoit que le résultat fini qu’elle ne peut en aucun cas modifié. Tous les partis organisés peuvent contrôler les opérations d’enrôlement de ses partisans en amont et aval du processus de recensement. Ce sera ainsi aussi pendant le vote du 27 Juin 2010.

Ce qui était impensable sous Général Lansana CONTE.

2°) Le Cnt (Conseil National de la Transition). Toutes les composantes de la Nation y sont représentées. Il est présidé par une grande combattante de la liberté Mme Hadja Raby Sérah DIALLO.

3°) Le Gunt (Gouvernement d’Union Nationale de Transition). Tous les membres sont presque tous issus du Forum des Forces Vives de la Nation de Guinée (Ffvg). Il est dirigé par Jean Marie DORE porte parole des Forces Vives.

4°) La Présidence de la Transition assurée par le Général Sékouba KONATE Président de la République par Intérim, Ministre de la Défense. Ce qui s’est à Ouagadougou entre ses compagnons d’armes et lui se passe de tout commentaire. Arrivé en Guinée, il a aussitôt lié les actes aux promesses. Il est parti même au-delà de nos espérances. Le Cnt, par exemple, de sa création devait exister seulement pendant un mois. Mais El Tigre, de par sa bonne volonté, l’a transformé en organe législatif. N’en déplaisent à ses détracteurs.

5°) La Cour Suprême et le Conseil Social Economique ont été réhabilités.

Ce sont ces organes qui gèrent la Transition devant la Nation Guinéenne sous l’œil vigilant de la Communauté Internationale dont le Groupe de Contact, la Ceadeao, l’Ua, l’Ue, l’Onu et autres pays amis de la Guinée.

Ceux qui parlent de mascarade électorale en pleine compagne électorale aujourd’hui ont-ils confiance à ces organes de transition qu’ils ont eux-mêmes contribué à mettre en place?

D’où sont venus ces termes: mascarade électorale ou fraudes électorales que nous croyions révolus?

Quand nous entendons Cellou Dalein DIALLO dire ce 25 Mai sur l’esplanade du palais du peuple devant ses partisans venus très nombreux l’écouter en ces termes: « Nous mettons en garde contre toute velléité de fraudes électorales… ». Le simple fait de dire cela devant ses partisans décrédibilise le scrutin à leurs yeux et les prépare à une contestation post-électorale aux conséquences incalculables. Ce qui est très grave. C’est le venin de la contestation qui vient d’être injecté au sein de la masse. Il faut s’attendre au retour de la manivelle. Cela nous inquiète à plus d’un titre.

Nous de l’Aguisav – la Voix des Sans Voix, nous ne pouvons pas cacher nos inquiétudes face ce comportement du candidat de l’Ufdg Cellou Dalein DIALLO et de ses partisans. Il faut que nous le disions avant que ce ne soit tard.

Qui va frauder? Pour qui l’on va frauder?

Sinon que ce soient ces organes de Transition sous l’autorité du Général Sékouba KONATE qui vont frauder pour Prof Alpha CONDE sous l’ordre de la France de Bernard KOUCHNER. C’est cela l’imagination de Cellou Dalein, de Sidya TOURE et de Lansana KOUYATE, Toute cette imagination sur fond de rumeurs sans fondement.

Quelles insultes à l’endroit du Peuple Martyr de Guinée.

Ce sont les Français qui vont choisir le Président de la Guinée à la place des Guinéens selon les imaginations des néo politiciens: Cellou Dalein DIALLO, Sidya TOURE et Lansana KOUYATE. Ils seront répondus le 27 Juin 2010. S’il plait à Dieu le Créateur de l’univers et de son contenu.

Fraudes ou mascarade électorales sous Général Lansana CONTE, l’on pouvait se le permettre de dire. Car les prémisses de mascarade électorale étaient toujours patentes du début jusqu’à la fin du processus électoral. Car c’était son puissant ministre de l’intérieur et de la sécurité Alsény René GOMEZ qui organisait les élections avec les gouverneurs, préfets, sous-préfets, maires et autres. Les candidats des partis d’oppositions sont muselés, les manifestations de leurs militants sont interdites, au besoin réprimées par les forces de l’ordre dans le feu et dans le sang. Tous les membres du gouvernement s’éparpillent à travers le pays pour donner le meilleur score du Pup du Général Lansana CONTE. C’est dans ce cadre les Cellou Dalein DIALLO se rendaient au Foutah contre l’Unr BA Mamadou, le Prp de Siradio DIALLO, puis contre l’Upr et l’Ufdg, pour aider les populations à faire du ’’ bon choix’’. Le système et le mécanisme de fraudes étaient bien rodés. La suite, les guinéens le savent!

Quant au présumé soutien de la France au dictateur Général Lansana CONTE, nous avons été la seule et l’unique Ong à adresser une lettre ouverte à M Jacques CHIRAC pour lui dire de faire pression sur le pouvoir CONTE afin qu’il accepte d’organiser des élections libres et transparentes, pour nous débarrasser du Général Lansana CONTE et cesser de le soutenir. (Extrait de la lettre ouverte au Président Jacques CHIRAC en date du 12 Septembre 2005). A l’époque c’est Cellou Dalein qui était Pm et nous savions de quoi nous parlions.

Sous Général Sékouba KONATE, les leaders politiques qui parlent de mascarade électorale sont vraiment de mauvaise foi. Ce sont les futurs mauvais perdants que le peuple de guinée dans son ensemble doit dès maintenant détecter et surveiller pour les rendre responsables de ce qui adviendra après le 27 Juin 2010.

D’ailleurs nous demandons aux Organes de la Transition sous l’autorité du Président de la Transition Général Sékouba KONATE de convoquer les trois (3) candidats Cellou Dalein DIALLO de l’Ufdg, Sidya TOURE de l’Ufr et Lansana KOUYATE du Pedn pour qu’ils fournissent les preuves réelles de leur accusation devant l’opinion nationale et internationale. Dans le cas qu’ils présentent excuses publiques à qui de droit notamment au Général El Tigre et à M Bernard KOUCHNER Ministre Français des Affaires Etrangères.

Plus de 400 milliards de nos francs ne peuvent pas être engloutis dans le processus électoral et que des individus malintentionnés, des leaders de mauvaise foi, pour des raisons inavouées veulent mettre cela à l’eau par des déclarations incendiaires non fondées devant leurs partisans. Ça c’est inadmissible et inacceptable.

De telle attitude blâmable doit être bannie pendant qu’il est encore temps! Nous appelons tout le monde à la vigilance. La désinformation et l’intoxication ne doivent pas passer.

A bon entendeur, salut!
Egalité – Patriotisme – Fraternité



1.Posté par thierno aliou le 20/06/2010 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salu je viens de lire les commentaires mais je souhaite que cela ne depasse pas les commentaires quant on sait que par n importe q uel route en tout cas pas une election ne peux mettre alpha conde au pouvoir en guinee quant on sait qu il est deloger par lansana kouyate dans son fief en foret ou meme a kankan on a vu ce qui se passe au terrain en tous cas nous guineens de l exterieur ne voulons pas la main mise etrangere dans notre pays notre beau pays la guinee votons massivement laissons le general faire son boulot j ai confiance en lui ce lui qui gagne nous respectons

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.