Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Guinée: Les sept points du schéma de sortie de crise


Alwihda Info | Par imann Җ€BIЯ - 28 Janvier 2008 modifié le 28 Janvier 2008 - 18:09

"Il est temps pour nous autres de barrer la route à ces « politiciens sorciers » pour ne pas que ce plan satanique voit jour. Nous devrions œuvrer tous pour le départ immédiat et définitif du Général Lansana CONTE « l'incarnation du mal guinéen ». C'est la seule alternative crédible et salutaire." Association Guinéenne des Sans Voix (AGUISAV)


 Guinée: Les sept points du schéma de sortie de crise
Quand les soi disant ''Opposants'' s'en prennent au Protocole d'Accord, les Sans Voix, eux, proposent en sept points le schéma de sortie de crise en Guinée!
 
Au limogeage de JMJ Ministre de la Communication et de Nouvelles Technologies de l'Information, Porte-parole du Gouvernement de consensus, nous avons vu, contre toute attente, certaines personnes se disant de l'Opposition voler au secours du despote sanguinaire Général Lansana CONTE pour des raisons qui sont maintenant connues de tous. Les choses se décantent, l'évidence se réalise. C'est fait à dessein, nos mecs (ces soi disant Opposants) voudraient composer avec le diable, c'est-à-dire avec le Général Lansana CONTE, dans un Gouvernement d'Union Nationale pour faire l'on ne sait quoi ?. D'où tous ces tintamarres à la Rtg avec un battage médiatique sans précédent autour de cette forfaiture de la part de nos hommes politiques.
 
Ah ! que le monde politique est insondable.
 
Ces leaders politiques que nous qualifions, à juste titre, de « ennemis du Changement » sont mêmes entrain d'œuvrer pour enterrer définitivement le Protocole d'accord, pour lequel beaucoup de guinéens ont perdu leurs vies, et faire partir Lansana KOUYATE et le gouvernement de consensus, ensuite tenter de former un gouvernement composé cette fois-ci de leaders politiques avec le Général Lansana CONTE pour pérenniser le pouvoir de ce dernier. Voilà le plan conçu par les Jean Marie DORE, Sidya TOURE et consorts. Ces gens-là sont sans idéal, ni conviction politique. Ils sont aussi sans foi, ni loi.
 
D'où les ronronnements et tralalas démagogiques à la Rtg (radio télévision guinéenne). Un Jean Marie DORE qui disait dans les années passées que le général Lansana CONTE est un chef rebelle qu'il faut combattre par tous les moyens. C'est ce même Jean Marie qui se base sur les textes de la Constitution pour défendre le pouvoir du même Général Lansana CONTE despote sanguinaire et ancien officier d'exécution du Camp BOIRO. Jean Marie dit quelque chose aujourd'hui, demain il n'a pas honte de dire le contraire. Plus cacophonique que Jean Marie DORE l'on meurt.   
 
Comme ils sont naïfs et irresponsables, ces opportunistes politiciens !
 
Seuls le Rpg (Rassemblement du Peuple Guinéen) du Prof. Alpha CONDE et partis alliés ont fait preuve de sagesse et de maturité politique depuis le début de cette crise au sommet de l'Etat. Nous ne pouvons que leur rendre hommage et les encourager de leur acte de patriotisme, parmi les autres leaders politiques qui veulent agenouiller d'avantage la Guinée avec le Général Lansana CONTE dans un gouvernement d'union national qui n'a réellement pas son importance dans le contexte actuel.
 
D'ailleurs il ne faut pas se leurrer, car le Général Lansana CONTE n'acceptera jamais un gouvernement avec les partis d'Opposition. Seulement pour un premier départ il acceptera de faire partir Lansana KOUYATE et son Gouvernement, puis piétiner le fameux Protocole d'accord. Mais pour former le Gouvernement, il y refusera catégoriquement l'entrée des Opposants. Il prendra, comme d'habitude, ses hommes à lui, pour former un gouvernement à sa dévotion en prélude des élections législatives prochaines, où son fils et son dauphin, Capitaine Ousmane CONTE, est fin préparé pour être président de la future Assemblée Nationale. Et le « syndrome togolais » nous contaminera.
 
Donc il est temps pour nous autres de barrer la route à ces « politiciens sorciers » pour ne pas que ce plan satanique voit jour. Nous devrions œuvrer tous pour le départ immédiat et définitif du Général Lansana CONTE « l'incarnation du mal guinéen ». C'est la seule alternative crédible et salutaire.
 
Ceux qui croient naïvement que Lansana CONTE cèdera par simple dialogue se trompent et se tromperont toujours, car il n'est jamais un homme de dialogue. Même rongé et fini par la maladie et l'âge, le vieux général est un trouble-fête, un têtu, un desperado qui aime faire la tortue. Justin Morel JUNIOR ne retournera pas au Gouvernement de Consensus, le Décret portant restructuration de l'Administration, tel que promulgué actuellement, ne sera non plus modifié... La Banque Centrale continuera à être la poche familiale de Lansana CONTE.  Le Protocole d'Accord continuera à être violé. Pour qu'il cède il faut toujours une épreuve de force comme la mobilisation générale du 22 Janvier 2007. Avec Lansana CONTE, soit nous grevons pour le faire partir, soit nous crevons de souffrances.
 
Nous devons tous nous préparer, avec l'Inter Centrale Syndicale, pour en découdre avec le Général Lansana CONTE afin qu'il vide les lieux et mettre sur pied un Comité de Salut Public (CSP). Commettre la Ceni (Commission Electorale Nationale Indépendante) et les services compétents du gouvernement à organiser en même temps les élections législatives et présidentielles, auxquelles élections aucun membre du futur CSP et du gouvernement de consensus, à commencer par Lansana KOUYATE lui-même, ne sera candidat.
 
Il ne sera plus question de laisser le Général Lansana CONTE d'organiser des élections frauduleuses en Guinée. Car même une Assemblée Nationale démocratiquement élue à coté de Lansana CONTE, il engagera, à cours sûr, un bras de fer futile avec elle, il l'empêchera de bien travailler, de légiférer et peut même procéder à sa dissolution et les ''juristes politiciens, ennemis du Changement'' seront toujours prêts à dire que la Constitution lui confère ce droit. Encore nous serons à la cage du départ. Pour en finir avec les problèmes en Guinée, le Général Lansana CONTE doit vite vider les lieux dans l'intérêt supérieur de la Nation.
 
Pour cela nous, en Bureau Exécutif de l'Aguisav, présentons en sept (7) points notre schéma de sortie de crise à l'opinion publique nationale et internationale. Nous invitons tous les patriotes, démocrates, tous ceux qui veulent le changement en Guinée, bref toutes les Forces Vives de la Nation à adhérer à ce schéma de sortie de crise de notre pays que voici :
 
   1. Organiser immédiatement le départ ''chirurgical'' du perturbateur le Général Lansana CONTE. D'ailleurs Lansana CONTE n'a jamais été élu, il s'est toujours autoproclamé ''président de la république'' dans le feu, dans le sang et dans la désolation de nos populations à travers des mascarades électorales que seul lui a le secret d'organiser. Après son départ  il reviendra aux Syndicats, aux partis politiques, à l'Armée Nationale, à la Société civile, aux représentants des deux confessions religieuses et des Coordinations des quatre régions naturelles de prendre toutes les dispositions utiles pour mettre en place un Comité de Salut Public (CSP)  dans l'intérêt supérieur de la Nation. Ce Comité de Salut Public dirigera le Pays pendant cette période de transition. Il supervisera et contrôlera les actions du gouvernement de consensus dont le rôle se résumera à s'occuper des affaires courantes de l'Etat et des élections législatives et présidentielles.
   2.  Créer le plus vite que possible les conditions d'élections libres et transparentes en commençant par la refonte totale du fichier électoral… La Ceni et les services compétents du Gouvernement devraient œuvrer dans ce sens, pour que se tiennent en même temps les élections législatives et présidentielles.
   3. Créer les conditions d'une enquête indépendante pour faire toute la lumière sur les tueries du Janvier 2007. Pour quoi pas, faire aussi toute la lumière sur tous les crimes commis sous le despote sanguinaire Général Lansana CONTE, à commencer par l'assassinat du Chef de Bataillon Sidiki CONDE, ancien commandant du Camp Alfa Yaya DIALLO, en passant par l'assassinat du Capitaine MANSARE, de Julien ONIVOGUI et compagnons à Kosa, jusqu'à nos jours. Démasquer, immobiliser et neutraliser tous les nervis du général malfaiteur Lansana CONTE.
   4. Organiser un dialogue national franc et sincère avec nos compatriotes militaires, sans exclusion, pour discuter de ce dont ils souffrent dans les casernes, surtout le volet « Bulletin Rouge » etc, afin d'améliorer leurs conditions de vie dans les camps. Nous connaissons qu'au sein de nos Forces Armées, l'heure n'est plus à la compétence mais au clientélisme, au mercantilisme et au favoritisme. Le Général Lansana CONTE procède au partage intempestif des grades qui n'ont aucun impact sur les conditions de travail et de vie de nos militaires. L'Armée guinéenne sera bientôt bourrée inutilement d'officiers et d'officiers supérieurs. Or un sous officier sénégalais est bien rémunéré qu'un général de division guinéen ; un fonctionnaire sénégalais gagne 10 fois plus que son homologue guinéen de la même hiérarchie. Le Sénégal n'a que de l'arachide. Et la Guinée avec ses bauxites, diamants ors, etc. Qu'est ce qu'on fait avec ??? L'Armée guinéenne ne doit plus continuer à être un «foutoir» pour Lansana CONTE et acolytes. Elle ne doit plus se laisser manipuler par qui que ce soit.  Les quelques miettes qu'on est entrain de distribuer aux militaires (deux millions (2.000.000) de fg/ militaire) ne doivent non plus les divertir. C'est pour leur préparer à tirer sur leurs propres parents, filles, fils, sœurs, épouses, frères et amis qui manifesteront contre le régime dégradant en place à partir du 31 Mars 2008, date butoir de l'Inter Centrale Syndicale CNTG - USTG élargie à l'UDTG et à l'ONSLG. Ils doivent refuser pour l'Histoire et pour le Changement. Nos compatriotes militaires doivent se joindre à nous, les Forces du Changement, pour mettre sur pied ce Comité de Salut Public. Ils gagneront mieux avec le Changement qu'avec Lansana CONTE qui n'a, à vrai dire, aucune considération pour l'Armée guinéenne, si ce n'est pas pour défendre son fauteuil.
   5. Relancer l'affaire Mamadou SYLLA et Aridjanna Fodé et tous les grands dossiers de détournements… Tous ceux qui doivent à l'Etat guinéen, les bandits à col blanc, doivent être démasqués pour qu'ils remboursent. Les audits continueront et les résultats doivent être connus au fur et à mesure.
   6. Libérer tous les prisonniers politiques, tels Monsieur Lansana KOMARA, professeur de physique, kidnappé et séquestré pour son appartenance politique au Rpg du Prof. Alpha CONDE et autres personnes anonymes qui croupissent injustement dans les geôles du despote sanguinaire Général Lansana CONTE.
   7. Créer une Commission Vérité et Réconciliation (CVR) à l'instar de l'Afrique du Sud de Nelson MANDELA, pour que le Peuple Martyr de Guinée soit informé sur qui a fait quoi sous les deux régimes qui se sont succédés après les cinquante ans d'Indépendance de notre pays la Guinée afin de jeter les bases réelles d'une Réconciliation Nationale. Car comme disent les autres :  « Le Jugement s'enlise tant qu'on n' y dise pas la Vérité ». Nous voulons la vérité sur : le Camp BOIRO, les  ''32 escaliers'' au Camp Alpha Yaya DIALLO,  l'exécution sommaire des anciens dignitaires du régime Sékou TOURE au pied du mont Gangan à Kindia, la tragédie de NZérékoré en Juin 1991, l'affaire Kaporo-rail…  
 
Voila en résumé ce que nous proposons pour la sortie de crise de notre pays la Guinée. Tout est autour du départ « chirurgical » du Général Lansana CONTE, le cancer et la gangrène de notre Société, pour éviter la catastrophe, le chaos en Guinée.
 
Que Dieu Le Tout Puissant Allah sauve la Guinée. Amen !
 
Egalité – Patriotisme – Fraternité                                                                                           
  Fait à Kaloum, le 27 Janvier 2008
 
Le Bureau Exécutif de l'Aguisav – La Voix des Sans Voix
Contact : (+224) 64 339 780

Association Guinéenne des Sans Voix (AGUISAV) existe pour faire entendre la voix des Sans Voix.
"Les Sans Voix, c'est la majorité silencieuse: Une couche sociale incontournable"
Siège légal: Gbessiah Cité de l'air  Commune de Matoto
Conakry


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements