Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Guinée: le Général Lansana CONTE piétine et déchire le protocole d’accord, la Cedeao reste muette et indifférente


Alwihda Info | Par - ҖЭBIЯ - - 9 Juin 2008 modifié le 9 Juin 2008 - 18:25

Il faut que Général Lansana CONTE respecte ses engagements ou qu’il vide les lieux. S’il ne s’entendait pas avec Lansana KOUYATE, alors qu’il choisisse Mohamed BEAVOGUI ou Kabinet KOMARA ou même Seydou DIALLO sur la liste que les Syndicats et la société civile lui avaient proposée en 2007, pour être en conformité avec ses engagements et rester dans le cadre du consensus national.


Guinée: le Général Lansana CONTE piétine et déchire le protocole d’accord, la Cedeao reste muette et indifférente
Le Général Lansana CONTE piétine et déchire le protocole d’accord,
la Cedeao reste muette et indifférente !

Pour tenter de résoudre la crise sociopolitique qui a failli mettre fin, le 20 Janvier 2007, au régime dictatorio-sanguinaire du Général Lansana CONTE, il a fallu la signature d’un protocole d’accord entre le pouvoir, les Syndicats et la Société Civile et cela sous l’égide de la Cedeao pour que les choses se temporisent un moment.

L’on se souvient, l’ancien président nigérian El Hadj Ibrahima Babamassi BABADJIDA a été dépêché, à cet effet, pour régler cette crise entre les Forces Vives de la Nation guinéenne et le pouvoir en place. L’Organisation sous régionale, la Cedeao avait même fermement promis de veiller strictement sur l’application correcte dudit protocole.

Cette assurance de la Cedeao a mis en confiance plus d’un guinéen, quand tout le monde sait que le Général Lansana CONTE est un homme sans parole d’honneur. Il recule toujours pour mieux sauter après. Il se dit qu’il ne perd jamais dans un combat. Donc il faut reconnaître que c’est l’arrivée de la Délégation de la Cedeao qui a mis les Guinéens en confiance, en pensant que cette fois-ci Lansana CONTE ne peut plus se dérober de ses engagements qu’il a pris face à la Communauté Internationale notamment la Cedeao. C’est mal connaître l’homme.

Pour le moment rien n’en est. Car depuis belle lurette le Général Lansana CONTE ne fait que violer ses engagements et le 20 Mai 2008 il a fini, contre toute attente, par limoger Lansana KOUYATE, le Premier Ministre de consensus, cela, sans explication, et le remplacer unilatéralement par son homme de main Ahmed Tidjane SOUARE, l’un des anciens ministres les plus mal propres. Et la Cedeao reste muette et indifférente sous un silence coupable. « Qui ne dit rien consent » nous enseigne un vieil adage.

Pour ne pas être complice actif et cautionner la situation que nous nous jugeons, à juste titre, de bombe à retardement, il faudrait que la Cedeao bouge et condamne sans équivoque les agissements du Clan CONTE pendant qu’il est encore temps.

Il faut que Général Lansana CONTE respecte ses engagements ou qu’il vide les lieux. S’il ne s’entendait pas avec Lansana KOUYATE, alors qu’il choisisse Mohamed BEAVOGUI ou Kabinet KOMARA ou même Seydou DIALLO sur la liste que les Syndicats et la société civile lui avaient proposée en 2007, pour être en conformité avec ses engagements et rester dans le cadre du consensus national. Dans tous les cas, tout sauf un membre de l’ancien gouvernement décrié par tout le Peuple de Guinée lors de la dernière Grève Générale Illimitée de Janvier 2007, surtout en la personne de Ahmed Tidjane SOUARE, le plus corrompu des anciens ministres. De surcroît il est déjà épinglé dans les audits de l’équipe KOUYATE. Il devrait être arrêté et entendu à la Justice pour détournements et corruption. Mais Général Lansana CONTE a voulu choisir ce dernier pour perturber la voie de la Démocratie et du Développement que le Peuple de Guinée vient de se tracer après l’insurrection générale du 22 Janvier 2007.

La Cedeao doit en tenir compter et trancher en faveur des Forces Vives de la Nation Guinéenne sans complaisance.

Nous avons encore en mémoire ce qui s’est passé au Togo en 2005 lors de la transmission héréditaire du pouvoir de Eyadema père à Eyadema fils avec ces milliers de morts et des dizaines de milliers de déplacés et exilés. C’était vraiment horrible. Nous nous souvenons la Cedeao s’est carrément rangée du coté de la « dictature gnassingbéenne » au détriment du Peuple Martyr Togolais. Nous n’oublierons jamais cet épisode douloureux dans les anales de l’Histoire de la Cedeao. Nous ne voulons plus que cela se recommence en Guinée. La Guinée n’est pas le Togo.

Il ne faut pas attendre que les troubles s’installent pour venir en sapeur pompier. Mais il vaut mieux les prévenir. « Mieux vaut prévenir que guérir » a dit Hippocrate.

Nous le disons plus haut qu’ailleurs : Si la Cedeao existe pour défendre le club des chefs d’Etat bandits au détriment de leurs peuples respectifs, alors, elle mérite d’être boycottée ou désintégrée par les Etats démocratiques pour que naissent d’autres organisations plus crédibles soucieuses de l’avenir de nos populations.

Si la Cedeao est là pour défendre l’Intérêt Supérieur de nos Nations, alors, qu’elle dépêche immédiatement une Délégation digne de nom en Guinée qui va jouer le rôle de médiateur entre les Forces Vives de la Nation et le pouvoir en place pour une sortie de crise pendant qu’il est encore temps.

Nous savons que la Cedeao avait intervenu timidement lors de la mutinerie des soldats du camp Alpha Yaya et ceux de l’intérieur du pays. Mais cela est jugé trop insuffisant par rapport à l’ampleur de la crise qui ne fait que perdurer dans notre pays.

Peu importe qu’aujourd’hui des pseudos opposants se disant leaders politiques en mal d’électorat se bousculent au bureau de Ahmed Tidjane SOUARE, la marionnette du clan Lansana CONTE pour obtenir des postes ministériels. Il ne faut pas se leurrer, ils seront sans doute déçus tôt ou tard.

Nous persistons et nous signons Ahmed Tidjane SOUARE n’est même pas un premier des ministre de Lansana CONTE, mais une simple marionnette du clan CONTE. Général Lansana CONTE lui-même étant rongé et fini par la maladie et l’âge.

Les Jean Marie DORE de l’Upg, Sidya TOURE de l’Ufr, Ousmane BAH de l’Upr bis, Cellou Dalein DIALLO de l’Ufdg et consorts ont peur des élections libres et transparentes. Ils ne représentent pas grand-chose sur le terrain. Raison pour laquelle ils se battent avec bec et griffe pour obtenir des postes de ministre auprès de la marionnette Ahmed Tidjane SOUARE.

La mission de SOUARE, c’est de truquer les élections législatives en faveur de CONTE fils. Le syndrome togolais nous guette bien en Guinée. Tout le monde doit se tenir dès maintenant responsable de ce qui arrivera. Déjà, de source digne de foi, Capitaine Ousmane CONTE se trouverait actuellement à Kamsar pour entraîner des jeunes Bissau guinéens pour constituer sa propre garde.

Les Forces du Changement sont incarnées par le Rpg du prof Alpha CONDE et partis alliés Pda, Dyama, les Syndicats et la Société Civile que nous sommes. C’est bien qu’avec ceux-ci qu’il faut compter pour le changement en Guinée. Ce n’est mauvais que le paysage politique guinéen soit bien décanté. L’essentiel est que l’écrasante majorité des guinéennes et guinéens veut inexorablement le Changement.

Du coup c’est tout le Peuple de Guinée qui veut le départ du Général Lansana CONTE et de tout son système.

C’est pourquoi cette fois-ci la sortie de crise se fera autour du départ définitif du Général Lansana CONTE, le problème guinéen. La Cedeao peut et doit s’impliquer d’avantage en disant toute la vérité au clan CONTE de se ressaisir, pour éviter le chaos à la Guinée.

A bon entendeur, Salut !
Que DIEU le Tout Puissant ALLAH sauve la Guinée. Amen !
Faranah, le 08 Juin 2008

Dr Fran Morri T. SAMMOURAH
Président de l’Aguisav - la Voix des Sans Voix
Portable (+224) 64 339 780








Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements