Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERVIEW

INTERVIEW AVEC LÉO DUBERT, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LAMUDI EN AFRIQUE DU NORD ET AFRIQUE FRANCOPHONE


Alwihda Info | Par Lamudi - 16 Mars 2015 modifié le 10 Juin 2015 - 16:41

Lamudi est un portail immobilier mondial se concentrant exclusivement sur ​​les marchés émergents qui a été lancé en 2013. Lamudi.ma existe depuis janvier 2014, la plate-forme a connu une croissance rapide, et est actuellement disponible dans 34 pays en Asie, au Moyen-Orient, en Afrique et en Amérique latine avec plus de 800.000 annonces immobilières à travers son réseau mondial. Nous rencontrons Léo Dubert, directeur général de Lamudi en Afrique du Nord et Afrique francophone, le temps de lui poser quelques questions.


Pouvez-vous nous parler brièvement de Lamudi et de votre rôle au sein de la start-up ?

Lamudi est le plus grand site d’annonces immobilières au monde, avec une présence dans 34 pays en Afrique, en Amérique latine, en Asie et au Moyen-Orient. Je suis responsable de l’Afrique francophone, c’est-à-dire 8 pays en Afrique pour l’instant.

Comment expliquez-vous le choix de s’installer exclusivement dans les marchés émergents ?

Nous misons généralement sur des pays où se combinent trois facteurs : la pénétration internet en forte croissance, marché de l’immobilier en forte croissance et pas d’acteur qui s’est imposé en référence du grand public.

Lamudi a connu une grande expansion dans un délai relativement court, quel est le business model adopté par la compagnie ?

Notre business model est simple, nos partenaires agents immobiliers ou promoteurs paient un forfait pour pouvoir publier leurs biens sur la plateforme. Notre expansion éclair est due au fait que nous amenons le savoir-faire unique en matière d’e-commerce, de développement Web, de e-marketing, des 3.000 employés d’Africa Internet Group.

Quels sont les obstacles auxquels vous êtes confrontés dans ces marchés ?

Notre plus grand challenge est d’apporter de la transparence et de la structure dans des marchés qui sont extrêmement opaques et jeunes. Au Cameroun par exemple, il y a seulement deux agences immobilières agréées sur le littoral. Heureusement, de nombreux acteurs marchent dans la même perspective et s’associent avec nous.

Le marché de l’immobilier en Afrique du Nord et le reste de l’Afrique francophone n’est pas au même niveau, comment Lamudi s’adapte à chaque marché ?

C’est évidemment une grande difficulté, mais aussi notre spécialité. Africa Internet Group, dont Lamudi fait partie, a construit son succès dans sa capacité à innover constamment dans l’exécution. Chaque pays a ses spécificités et la clé de notre succès a été de construire chaque entreprise sur-mesure pour répondre au mieux aux besoins du marché.

En Tunisie, beaucoup d’agents n’ont pas leur propre site web et aimeraient en avoir un. Nous construisons donc nous-mêmes les sites immobiliers de certains agents, qui nourrissent directement le portail. En Côte d’Ivoire, peu d’agents ont les photos de leurs biens, nous lançons nos propres photographes prendre les photos des biens de nos agents, pour avoir de meilleures annonces. Au Cameroun, l’usage d’internet est limité à travers le pays, et les connections très lentes, nous créons le premier numéro vert de l’immobilier et envoyons aux chercheurs de biens nos meilleures annonces par SMS.

Quelle est la structure de vos équipes, et en quoi Lamudi diffère de ses concurrents directs ?

Nous avons créé dans chaque entreprise trois départements. Les L-Forces qui sont une armada de commerciaux surentraînés, le L-Care qui a pour mission de choyer nos partenaires agents et promoteurs, et enfin le L-Fame, qui s’occupe de construire notre image de marque.

Notre plus grande différence organisationnelle est notre plus grande force. Tous les Lamudis sont constamment en contact et en concurrence. Malgré le fait que nous soyons 34 Lamudis, nous fonctionnons comme une seule équipe.

Lors de la récente levée de fond qu’a effectué Lamudi (ndlr : 16 millions d’euros), il a été déclaré que vous allez développer de nouveaux services, pourriez-vous nous en dire plus ?

Nous avons de nombreux projets en cours de lancement sur notre produit, notre application, et même notre business model, mais ils sont confidentiels. Je ne peux vous en révéler qu’un seul. Nous préparons une interface dédiée aux promoteurs immobiliers qui rendra extrêmement intuitif et simple la recherche du meilleur programme neuf ou du meilleur promoteur.

Enfin, quelle est la prochaine étape ?

Nous sommes déjà numéro 1 et référence incontestée dans la plupart de nos marchés, mais certains marchés fortement concurrentiels prennent plus de temps et nous sommes confiants que le travail intense fourni nous amènera à la première place dans l’ensemble des 34 pays où nous sommes présent actuellement.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements