Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

Idriss Déby : "Il faut abandonner, le folklore et animer autrement le parti"


Alwihda Info | Par DG-COM/PR - 15 Février 2015 modifié le 15 Février 2015 - 09:32


Les membres du Comité politique national (CPN) et du Conseil national du salut (CNS) du MPS sont connus depuis hier. La liste a été rendue publique en présence du Président fondateur du MPS Idriss Deby Itno au cours d’un banquet qu’il a offert à sa résidence.


Idriss Déby : "Il faut abandonner, le folklore et animer autrement le parti"
C’est à la résidence privée du Chef de l’Etat, la Villa Burkina, que la cérémonie a eu lieu. Les militants et militantes du Mouvement patriotique du salut(MPS), notamment les nouveaux membres du Conseil national du salut(CNS) ont répondu à l’appel de l’instance du parti pour une cérémonie de retrouvailles moins d’un mois, après la tenue du récent congrès extraordinaire du parti. Le Président fondateur du MPS, le Camarade-Président IDRISS DEBY ITNO a qui le congrès avait donné mandat de dresser, la liste des membres du Comité politique national a réuni, la famille MPS pour la rendre publique. Les 52 personnalités qui feront partie du CPN sont connues. Et c’est le Secrétaire général du MPS, Emmanuel Nadingar qui a lu la liste, sous les applaudissements de l’assistance. Sur cette liste, plusieurs membres de l’ancien Bureau politique national ont laissé, la place à d’autres camarades. On note le retour de Mahamat Zène Bada, de Ahmat Mahamat Bachir, Mustapha Ali Alifeï et Nadjita Béassoumal tous, des poids lourds politiques, dans leurs régions respectives. Selon le Secrétaire général du MPS, Emmanuel Nadingar, le Président fondateur a mis en ordre de bataille, le parti. Dans son intervention, le Président fondateur a tenu à rendre un hommage mérité à l’ancienne équipe du parti, qui, selon lui, a fait un travail remarquable tout en appelant les nouveaux membres à relever, les défis des échéances futures. « Le tout n’est pas de désigner un tel à un tel poste. Tout le monde mérite d’être ici. Mais les places sont limitées. Les nouveaux membres du CPN ont une lourde mission. Il y a beaucoup de défis à affronter. Nous sommes engagés, pour la refondation du MPS, pour conquérir des nouveaux horizons et gagner d’autres batailles », a interpellé d’emblée, le Président fondateur. « Le MPS a plus d’un quart de siècle de vie. Il a gagné, des grandes batailles. Il est le père de la démocratie au Tchad. Nous avons un seul destin : le bien-être du peuple tchadien. Il faut en être fier d’appartenir, à ce grand mouvement de masse et rassembleur », a indiqué IDRISS DEBY ITNO. Pour le Président fondateur, le parti doit rompre avec certains comportements et pratiques qui constituent, des entraves pour son bon fonctionnement. « Nous devons gagner d’autres batailles. Nous sommes tenus de mieux nous organiser, pour faire face à tous les défis. Notre organisation du travail doit être conséquente et méthodique. J’insiste, sur l’animation du parti à la base. Il faut éviter que la capitale régente le MPS. Le CPN a un rôle de coordination et doit donner, les moyens aux conseils de faire le travail d’animation et de mobilisation », a conseillé le Président fondateur, qui a appelé, à une meilleure gestion des ressources financières et humaines du parti. Le MPS est présent sur l’ensemble du territoire national et dans la diaspora. Selon le Président fondateur, le parti doit avoir un fichier de ses militants et revoir, sa manière de travailler en ayant des objectifs précis, pour remobiliser les troupes. Pour un parti de son standing, le MPS n’est pas trop visible. « Militer dans un parti, c’est avoir une conviction forte et le servir loyalement. Il faut abandonner, le folklore et animer autrement le parti », a t-il attiré l’attention. Le MPS est appelé à une véritable mobilisation en s’arrimant aux défis de l’heure pour écrire, des nouvelles pages de l’histoire du Tchad en Afrique. « A partir d’aujourd’hui, il faut que le MPS reparte sur des nouvelles bases, redynamisées et réorganisées pour des nouvelles batailles », a conclu le Président-fondateur du Mouvement patriotique du salut face à ses camarades du MPS. En somme, il invite les militants et militantes du MPS à prendre les taureaux par les cornes pour faire face à tous les défis.