Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Ihsanoglu condamne l'attentat suicide contre la chaine satellitaire Al-Arabiya


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 28 Juillet 2010 modifié le 28 Juillet 2010 - 21:23

Le Secrétaire général a exhorté les irakiens à renoncer aux actes de violence, à préserver l'unité de leur pays et à lutter contre ce genre de faits barbares et odieux. Il a également appelé les parties irakiennes concernées à accélérer la formation d'un Gouvernement élu pour ancrer la paix et la sécurité dans le pays.


Le Secrétaire général de l'Organisation de la Conférence islamique (OCI), le Professeur Ekmeleddin Ihsanoglu, a exprimé sa vive condamnation de l'attentat suicide qui avait ciblé le bureau de la chaine satellitaire al-Arabiya à Bagdad - hier lundi 26 juillet - et qui a fait plusieurs morts et blessés. Ihsanoglu a qualifié cette attaque d\acte odieux et honteux ainsi que d'action terroriste à double face visant à porter atteinte au processus démocratique en Irak, d\une part, et à saboter la liberté de parole et d'expression, d'autre part.

Le Secrétaire général a exhorté les irakiens à renoncer aux actes de violence, à préserver l'unité de leur pays et à lutter contre ce genre de faits barbares et odieux. Il a également appelé les parties irakiennes concernées à accélérer la formation d'un Gouvernement élu pour ancrer la paix et la sécurité dans le pays.
Par ailleurs, Ihsanoglu a exprimé ses profondes condoléances au Gouvernement et au peuple irakiens, et particulièrement aux familles des victimes tombées suite à cette agression. Il a en même temps fait part de sa compassion aux blessés, leur souhaitant un prompt rétablissement.

Le Secrétaire général de l'OCI fait part de ses sincères condoléances à la chaine Al-Arabiya pour cette terrible perte, réaffirmant son soutien aux moyens d'information. Il a appelé la chaine à continuer son noble message d'information et à ne pas céder aux menaces et au terrorisme.

Participation De L\OCI A La 14EME Session De La Reunion Du Groupe International De Contact Sur La Guinee
Le Secrétariat général de l\Organisation de la Conférence islamique a participé à la 14ème session de la réunion du Groupe international de contact sur la Guinée qui s\est tenue le 23 juillet 2010 à Conakry.

La réunion qui s\est déroulée dans une atmosphère de franche collaboration a procédé à une évaluation de la situation après l\organisation du 1er tour de l\élection présidentielle du 27 juin 2010 et la publication des résultats entérinés par la Cour suprême, le 20 juillet 2010.

La réunion a aussi permis aux membres du Groupe international de Contact d\échanger de manière approfondie avec le Président de la Transition, le Général d\Armée Sékouba Konaté de même qu\avec le Premier Ministre, la Présidente du Conseil national de Transition (CNT), le Ministre de l\Administration du Territoire et des Affaires politiques (MATAP), le Vice Président de la CENI et les différents acteurs de la vie politique, sur les conditions de l\organisation dans les meilleurs délais du deuxième tour du scrutin présidentiel devant désigner le futur Président de la République de Guinée.

La réunion a en outre noté la volonté réaffirmée du Président de la Transition de parachever le processus de transition et l\importance qu\il attache à la réforme urgente du secteur de la défense et de la sécurité en Guinée. Elle a constaté pour s\en réjouir que toutes les parties prenantes au deuxième tour du scrutin présidentiel ont compris l\impérieuse nécessité de placer les intérêts supérieurs de la nation au-dessus de considérations personnelles, partisanes, ethniques ou régionalistes. A cet égard, elles ont exhorté la CENI à prendre toutes les mesures appropriées pour faire en sorte que le prochain scrutin se déroule dans des conditions de transparence et de régularité totales.

 

Le Secrétaire général de l\Organisation de la Conférence islamique Se félicite de la constitution d'une mission d'investigation Pour enquêter sur l'attaque israélienne contre la flottille à destination de Gaza

Le Secrétaire général de l\Organisation de la Conférence islamique (OCI), le Prof. Ekmeleddin Ihsanoglu, s'est félicité de l'annonce faite par le Président du Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies d'avoir désigné trois experts dans une mission d'enquête internationale indépendante pour enquêter sur les violations du droit international, y compris les droits humains et le droit international humanitaire, résultant des attaques israéliennes perpétrées le 31 mai 2010, contre la flottille de bateaux acheminant de l'aide humanitaire vers la bande de Gaza en blocus.

Saluant le rôle du groupe des Ambassadeurs de l'OCI qui a poussé le conseil des droits humains à se réunir et à adopter sa résolution le 2 juin 2010, le Secrétaire général a exprimé son espoir que l\équipe chargée de l'enquête soit capable d'accomplir sa mission de manière indépendante, impartiale et transparente dans les meilleurs délais possibles, et de permettre de traduire les auteurs de l'attaque en justice.

 

L'Organisation de la Conférence islamique participe à la première réunion du Forum consultatif sur le Soudan

L'Organisation de la Conférence islamique a pris part au Forum consultatif sur le Soudan qui a tenu sa première réunion à Khartoum le 17 juillet courant sous la coprésidence de l'Union Africaine et du Secrétariat général des Nations Unies. Sont également membres de ce Forum, en plus de l'Organisation de la Conférence islamique, la Ligue des Etats arabes, l\Autorité intergouvernementale pour le Développement (IGAD), l'Union Européenne, les Etats membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations unies et les Etats voisins du Soudan.

Le Représentant du Secrétariat général a insisté, lors de cette réunion, sur l'intérêt particulier qu'accorde l'Organisation de la Conférence islamique à la sécurité, à la stabilité et à l'unité du Soudan, ainsi que toute l'attention qu'elle porte aux échéances décisives qu'attend le Soudan, en ce qui concerne notamment le processus de paix au Darfour et le référendum sur l'avenir du Sud - Soudan prévu en janvier prochain.

Le Représentant du Secrétariat général a souligné la nécessité de parvenir à une solution pacifique durable et globale au conflit du Darfour dans le cadre du processus de Doha, appelant les parties concernées à faire montre de plus de volonté politique sincère pour résoudre ce conflit et ` partant - mettre un terme aux souffrances des déplacés et des refugiés du Darfour pour leur permettre de retourner à leurs terres et à leurs biens et de vivre en sécurité et en paix.


L'Organisation de la Conférence islamique a réaffirmé également la nécessité de mettre en œuvre l'Accord de paix global au Sud - Soudan tout en œuvrant à faire de l'unité une option attractive lors du vote sur l'autodétermination du Sud - Soudan, en ayant à l'esprit que la force des Etats, leur sécurité et leur stabilité résident dans la préservation de leur unité dans un cadre de diversité et de pluralité



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements