Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Ihsanoglu : la cohésion sociale est devenue plus cruciale dans le contexte des droits de l'homme


Alwihda Info | Par - 10 Octobre 2012 modifié le 11 Octobre 2012 - 14:26

Ihsanoglu a souligné que la cohésion sociale est devenue plus cruciale dans le contexte des droits de l'homme, de la démocratie et du développement socioéconomique.


Le Professeur Ekmeleddin Ihsanoglu Secrétaire Général de l'Organisation de coopération islamique (OCI) a confirmé que l'Organisation a toujours défendu le caractère sacré de la liberté d'expression, mais a souligné que l'OCI continue d’appeler aux garanties nécessaires contre les abus de la liberté d'expression du fait d’individus et de groupes extrémistes radicaux engagés dans l'incitation à la haine et à l'intolérance et la provocation de la violence.

Dans son allocution à la 2e Conférence du Conseil l'Europe des ministres responsables de la cohésion sociale, tenue à Istanbul, le jeudi 11 Octobre 2012, M. Ihsanoglu a hautement apprécié la déclaration du 24 Septembre 2012 de Thorbjorn Jagland, Secrétaire Général du Conseil de l'Europe dans laquelle il a exprimé sa condamnation du film "l’Innocence des musulmans".

Le Secrétaire général de l'OCI a indiqué qu'il trouvait la déclaration très constructive et positive, en particulier le fait de préciser que la liberté d'expression n'est pas illimitée et doit être exercé de façon responsable.

Ihsanoglu a souligné que la cohésion sociale est devenue plus cruciale dans le contexte des droits de l'homme, de la démocratie et du développement socioéconomique.

Dans la même veine, le Secrétaire général a souligné que toutes les mesures annoncées sont des processus dynamiques qui encouragent les gouvernements, les organisations internationales et les individus à rechercher et à partager l'information et à discuter en vue d'atteindre les meilleurs résultats possibles pour le bien commun de l’humanité.

Ihsanoglu a expliqué que l'OCI aborde les liens étroits qui existent entre les droits de l'homme, le renforcement des capacités et le développement socio-économique, depuis l’adoption de son Programme d'action décennal en 2005. Et conformément aux dispositions de sa Charte, l'OCI a établi sa Commission permanente Indépendante des Droits de l’homme (CPIDH), a-t-il déclaré.

Le secrétaire général a affirmé que la CPIDH est indépendante de toute influence extérieure et maintient ses cinq principes directeurs que sont la complémentarité, l’introspection, la hiérarchisation, l'approche progressive et la crédibilité.

À cet égard, il a expliqué l'importance des perspectives de coopération technique entre la CPIDH et le Conseil de l'Europe, soulignant qu’une telle coopération sera bénéfique pour la plus grande cause de la promotion et de la protection des droits de l'homme dans toutes les parties du globe.
 
Istanbul, le 11 octobre 2012.

Publié sur Alwihda à la demande de l'OCI


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements