Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Inauguration de l’église de Madibou à Brazzaville : Une concrétisation de l’engagement de Denis Sassou N’Guesso


Alwihda Info | Par Jonas Mvouanzi - 30 Janvier 2016 modifié le 30 Janvier 2016 - 20:52

Les intentions de prière des chrétiens de la paroisse Saint-Paul de Madibou (8ème arrondissement de Brazzaville) monteront, désormais au Ciel, à partir d’une église moderne. Leur paroisse flambant neuve a été inaugurée, ce 30 janvier 2016, par Mgr Anatole Milandou, archevêque de Brazzaville, en présence du président congolais, Denis Sassou N’Guesso et son épouse. L’engagement du président congolais de contribuer à l’avancement du chantier a été pris en 2012.


Inauguration de l’église de Madibou à Brazzaville : Une concrétisation de l’engagement de Denis Sassou N’Guesso
Inauguration de l’église de Madibou à Brazzaville : Une concrétisation de l’engagement de Denis Sassou N’Guesso
Cette inauguration a coïncidé avec les 52 ans de la paroisse qui vit le jour en 1964. Les deux événements ont donné lieu à une célébration eucharistique officiée par Mgr Anatole Milandou, archevêque de Brazzaville.

Selon l’archevêque de Brazzaville, c’est grâce à l’investissement personnel du Chef de l’Etat congolais que les travaux de construction de cette église, qui ont duré 26 ans, sont arrivés à leur terme.

En effet, ces travaux avaient commencé en 1990, avec le maigre apport des paroissiens dont la volonté et les moyens n’avaient pas suffi pour les avancer au rythme qu’ils voulaient. C’est en 2012 que le président Denis Sassou N’Guesso qui atterrissait dans l’enceinte de la cour de la paroisse pour les obsèques de l’ancien président de la Cour Constitutionnel, Gérard Bitsindou, trouva alors « un immense et désespérant chantier ».

Le couple présidentiel congolais recevant un présent de l'Archidiocèse de Brazzaville

Sensible à cet état de choses, il prit l’engagement de « contribuer » à l’avancement de ce chantier, selon le témoignage de Mgr Anatole Milandou qui a avoué avoir joué le rôle de « chien de chasse », c'est-à-dire « d’interface » entre les responsables de la paroisse et le Chef de l’Etat.

Aujourd’hui, trois (03) ans après cet engagement présidentiel, l’édifice religieux tout à fait moderne a pu recevoir sa première célébration eucharistique, une messe d’actions de grâces et de bénédiction du temple.

C’est ainsi que, dans son homélie, l’évêque de Brazzaville a souligné que « construire une église est une grâce, une bénédiction. Parce que par elle et avec elle on peut changer l’homme et son milieu ». Il a toutefois appelé toute la communauté paroissiale à la mobilisation des fonds, en vue de l’achèvement complet des travaux.

L’homme d’Eglise a, par ailleurs, invité les fidèles de l’Eglise catholique à cultiver l’unité à être des acteurs de paix à la manière de Jésus Christ qui a dit : « je vous laisse la paix, et je vous donne ma paix». Mgr Anatole Milandou a surtout insisté sur la paix, en demandant aux chrétiens de Madibou et à ceux d’autres diocèses du Congo de semer, annoncer la paix et l’entretenir, sinon, a-t-il prévenu, «ce sont nos propres enfants qui viendront détruire ce qui est construit ».

Alors qu’il clôturait la messe, Mgr Anatole Milandou a tenu expressément à rappelé que le président Denis Sassou N’Guesso n’est pas à sa première action en faveur de l’Eglise catholique. Il a illustré son propos, en énumérant les exemples entre autres, de la réhabilitation de la Basilique Sainte-Anne, la construction du siège de l’Association des conférences Épiscopales de la région de l’Afrique centrale à Brazzaville.

Denis Sassou N’Guesso qui avait déjà remis le pays entre les mains du Seigneur a consigné ses souhaits dans le livre d’or de la paroisse : « en ce cinquante deuxième anniversaire de la paroisse St-Paul », a-t-il écrit, « que les cœurs s’ouvrent toujours pour affermir la paix et la concorde nationale, le tout au bénéfice de notre pays », selon Denis Sassou N’Guesso qui a poursuivi ces écrits : « que le Seigneur […] soit toujours à attentif à l’appel de notre histoire, histoire faite d’unité et d’humanisme ».


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements