Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Indice de gouvernance en Afrique 2013 : Le Tchad va-t-il se détacher de la 51ème place ?


Alwihda Info | Par - 6 Août 2013 modifié le 6 Août 2013 - 06:04


Mo Ibrahim Foundation Youth Forum in Senegal. Crédits photos : Mo Ibrahim Foundation
Mo Ibrahim Foundation Youth Forum in Senegal. Crédits photos : Mo Ibrahim Foundation
Le lundi 14 octobre 2013, la Fondation Mo Ibrahim publiera l’édition 2013 de l'Indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique et annoncera la décision du Comité d’attribution du Prix Ibrahim.

le Prix Ibrahim récompense le leadership d’excellence en Afrique. Il est décerné à un ancien chef d’État ou de gouvernement par un comité indépendant composé de personnalités éminentes, dont deux lauréats du Prix Nobel. Il récompense les dirigeants africains ayant construit les bases d’un développement durable et équitable pour l’ensemble de leurs concitoyens.

En 2009, le Tchad occupait l'avant-dernière position dans le podium, juste avant la Somalie ; Une place qu'il conserve jusqu'en 2010, 2011 et 2012.

Plusieurs critères sont pris en compte ; l'Etat de droit, la reddition des comptes, la sécurité personnelle, la sécurité nationale, les droits de l'homme, la participation aux droit de l'homme, l'égalité des sexes, la gestion publique, l'environnement des affaires, les infrastructures, le secteur rural, le bien-être en matière de développement humain, l'éducation et la santé.

En 2006, le Tchad enregistrait un score de 31/100 points avant de chuter pendant trois années consécutives jusqu'à son plus bas : 27,3/100 points. En 2011, le pays comptabilise 32,8/100 points.

Créé en 2007, l’Indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique constitue l’ensemble de données quantitatives le plus complet sur l’état de la gouvernance en Afrique. Compilé à partir de différentes sources et en partenariat avec les experts de plusieurs institutions africaines, l’IIAG fournit une évaluation annuelle de l’état de la gouvernance dans chacun des pays du continent. Il permet aux citoyens, aux gouvernements, aux institutions et aux acteurs du secteur privé d’évaluer la capacité des pouvoirs publics à fournir biens et services publics et l’efficacité des politiques publiques dans chacun des pays du continent.



Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements