Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Insurrection dans les camps des sahraouis séquestrés à Tindouf


- 26 Janvier 2014 modifié le 26 Janvier 2014 - 21:51


Par Farid Mnebhi

Au moment où l’Envoyé Personnel du Secrétaire Général de l’ONU pour le Sahara, Monsieur Christopher Ross, était à Tindouf, plusieurs camps de la honte sis dans cette ville ont été le théâtre d’un mouvement insurrectionnel sans précédant.
 
Ce vent de liberté qui souffle dans ces camps a particulièrement touché le camp dit «Smara» qui a vu, le 23 janvier 2014, des centaines de jeunes sahraouis saccager un local du polisario et incendier deux véhicules de la milice polisarienne dont celle de Mohamed Sidati le pseudo représentant de cette organisation terroriste en Europe.
 
Des informations concordantes indiquent que ledit local a été investi par ces jeunes sahraouis et que les miliciens polisariens tentent de le reconquérir avec l’aide des forces algériennes.
 
A la date du 25 janvier 2014, ce local est toujours entre les mains de ces jeunes sahraouis qui ont réussi à repousser les multiples assauts et causé des pertes matérielles (véhicules) aux sbires du polisario.
 
Cette situation explosive dans les camps des séquestrés sahraouis s’est aggravée avec des affrontements inter-communautaires entre algériens de la ville de Tindouf et des sahraouis.
 
Face à cette insurrection, les milices polisariennes ont encerclé Rabouni, siège des dirigeants du polisario, et limité son accès aux seuls résidents.
 
Il est clair qu’un printemps sahraoui est entrain de s’annoncer dans les camps de Tindouf et que les séquestrés sahraouis commencent à hausser le ton face aux agissements barbares du Pinochio polisarien actionné par son marionnettiste algérien.
 
Il est urgent que la communauté internationale réagisse et intervienne dans ces camps de la honte pour protéger une population en péril dont les membres, de plus en plus nombreux chaque jour, aspirent à rejoindre leur mère-patrie le Maroc.
 
Une insurrection qui pourrait inciter les responsables algéro-polisariens à ordonner à leurs bras armés de s’adonner à leur seule spécialité qu’ils maîtrisent, à savoir écraser dans le sang tout sentiment pro-marocain.
 
Farid Mnebhi.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements