Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Interdiction de la burqa : Le Nigeria veut s'inspirer du Tchad


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 15 Juillet 2015 modifié le 15 Juillet 2015 - 20:48

Le débat intervient une semaine après un attentat-suicide perpétré par un homme voilé par une burqa et qui a fait plus d'une douzaine de morts au Tchad.


Une femme africaine en burqa. Crédit photo : Sources
Une femme africaine en burqa. Crédit photo : Sources
Les appels à interdire la burqa (voile couvrant le visage) au Nigeria ont déclenché un vif débat à travers la nation africaine, qui est aux prises des attentats-suicides fréquents. Le débat intervient une semaine après un attentat-suicide perpétré par un homme voilé par une burqa et qui a fait plus d'une douzaine de morts au Tchad.

Le Tchad et le Nigeria ont fait face à une série d'attaques du groupe islamiste Boko Haram, qui dit avoir tué plus de 10.000 personnes depuis 2009. La dernière insurrection a incité le président nigérian Muhammadu Buhari à remplacer les chefs militaires de la nation dans l'espoir de vaincre le groupe.

Un sondage informel mené par un media nigérian révèle que 68% des Nigérians seraient favorables à une interdiction de la burqa, un foulard religieux qui couvre la tête et la poitrine des femmes musulmanes. Le plus grand groupe musulman du Nigeria, Jama'atu Nasril Islam, a exprimé sa désapprobation d'une éventuelle interdiction de la burqa.

"Nous n'allons certainement pas soutenir toute interdiction de la burqa, sous aucun prétexte", a déclaré Khalid Abubakar Aliyu, secrétaire général du groupe, à Worldnet. "Le hijab est critiqué comme s'il était responsable de ces actes ignobles". Abukakar a suggéré que le Nigeria adopte à la place une technologie plus avancée pour la détection de la criminalité.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements