Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Jazz : Le Sénégal va rendre hommage à John Coltrane


Alwihda Info | Par FADEL LO - 25 Avril 2014 modifié le 25 Avril 2014 - 20:10

En prélude à la journée internationale du Jazz célébrée le 30 avril de chaque année par l’Unesco, la structure « Buur_Dali_Productions », en partenariat avec l’Orchestre national du Sénégal, la Maison de la Culture Douta Seck et avec l’appui de l’ambassade des Etats-Unis au Sénégal, organise un grand événement de jazz pour rendre hommage à John William Coltrane.


Jazz : Le Sénégal va rendre hommage à John Coltrane
Cet hommage à John Coltrane a pour objectif de promouvoir le jazz au Sénégal en renforçant la culture et la formation des jeunes musiciens dans le domaine de cette musique et particulièrement dans les techniques d’improvisation.
 
Les activités se dérouleront du 24 au 27 avril 2014 à la Maison de la Culture Douta Seck, au WARC et au Just 4U, avec la participation de plusieurs artistes en provenance de la Nouvelle Orléans, de Seattle, de New York mais aussi du Sénégal.
 
Au programme, une grande conférence internationale sur le Congo Square et la problématique des origines du jazz, une dédicace de l’ouvrage « Le Congo Square : Racines Africaines de la Nouvelle Orléans » de la chercheuse américaine Freddie Williams Evans, elle-même originaire de cette ville de naissance du jazz,des patchworks sur l’improvisation du jazz, des show-cases et concerts.
 
L’évènement mettra à contribution plusieurs artistes musiciens, sénégalais et étrangers, des intellectuels et des acteurs culturels à travers des conférences, des séances de dédicaces, des workshops et des concerts.
 
Saxophoniste de jazz, compositeur et chef de formation américain né à Hamlet, en Caroline du Nord, le 23 septembre 1926 et mort à Huntington, New York, le 17 juillet 1967, John Coltrane fut, après Charlie Parker dans les années 1940 et 1950, considéré comme le saxophoniste le plus révolutionnaire et le plus influent de l'histoire du jazz. Meneur du courant avant-gardiste dans les années 1960, il était l'un des artistes les plus importants de la musique de la deuxième moitié du XXe siècle.
 
Son quatrième album intitulé « Dakar » était un hommage à la capitale sénégalaise. Produit par le Label Prestige /OJC en 1957, il avait connu un succès incommensurable.
 
FADEL LO
Article paru dans « Le Témoin » N° 1162 –Hebdomadaire Sénégalais (AVRIL 2014)


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements