Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Justice : Hissein Habré, la barbarie à visage humain


Alwihda Info | Par Abbas Kayangar - 27 Novembre 2013 modifié le 27 Novembre 2013 - 20:06

Chaque dictateur, chaque collabo et chaque palefrenier du système sera rattrapé par l’histoire et la vérité. Nul système ne doit subordonne l'Homme à la cruauté, à la barbarie, à l'accumulation illicite des biens et aux exécutions sommaires des êtres humains.


Dessin de Hissein Habré. Crédit photo : Sources
Dessin de Hissein Habré. Crédit photo : Sources
Hissein Habré est forcément un être immonde vouant une haine féroce envers ses semblables. On dit souvent que l’apparence est trompeuse, celle de l’ancien dictateur déchu est plus que trompeuse, elle est cynique et démoniaque, c’est tout simplement un sadique, un «monstre» qui cache «un visage humain», sinon comment comprendre ses nombreuses interventions cruelles et sanguinaires envers ses concitoyens et des nombreux expatriés torturés, déshumanisés et sommairement exécutés dans ses innombrables geôles de la honte gérées par ses hommes de confiance, les sbires et tortionnaires de la DDS.

Drapé dans ses habits blancs, montrant à qui veut le savoir sa ferveur religieuse et son visage humain tout en feignant d’être la victime expiatoire de ses tombeurs de N’Djamena, mais la réalité est toute autre, des milliers des proches des victimes de son régime attendent depuis deux décennies pour qu’Hissein Habré leur dise afin où se trouvent les dépouilles de leur proche, pourquoi ont-ils été arrêtés, torturés, dépouillés de leur dignité et sommairement exécutés ? Beaucoup de personnes attendent de savoir pourquoi leurs filles, leurs épouses, leurs épouses et leurs sœurs ont été violées ? Pourquoi des biens des paisibles citoyens ont-ils été arbitrairement arrachés ? Pourquoi des centaines de personnes ont perdu leur vie, leur intégrité physique, leur maison ? Pourquoi ? Pourquoi et pourquoi encore toute cette barbarie?

Nous voudrons à travers ce papier demander à Madame Fatimé Raymone Habré de nous démontrer comment sa famille a été déstabilisée ? Et que dire de ces nombreuses femmes qui ont perdu leur fils, leur fille, leur époux ? Que dire de ces milliers d’enfants qui n’ont jamais connu la joie de voir leur père ? Que dire de ces personnes devenues incapables physiquement conséquences directes des tortures subies dans les geôles de la DDS ?

Madame Habré, dénonce l’arrestation de son époux par une escouade du Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale(Gign) du Sénégal, tout en oubliant que son conjoint et ses hommes de paille, arrêtaient des innocentes personnes, parfois allant même les mettre dans des coffres de véhicules comme des vulgaires pneus de secours. Comble de cynisme, cette femme qui devra garder profil bas, nous abreuve de ses larmes de crocodiles, oubliant que sous le règne odieux de son sanguinaire de mari, des pères de famille ont été battus, humiliés et attachés comme des saucisses devant leur femme, leur progéniture et leur proche. Avec force vanité, certains ont été déshabillés devant leur proche avant d’être conduit vers un voyage sans retour. En toute sincérité et à notre humble avis, Hissein Habré a touché le fond de la barbarie, de la cruauté et de la perversité humaine mais nous espérons avec crainte de trouver le pire à l’issu de son procès avec toutes les révélations qui jailliraient au grand jour.

L'ex-dictateur Hissein Habré. Crédit photo : Sources
L'ex-dictateur Hissein Habré. Crédit photo : Sources
La dictature dans toutes ses formes est un monstre hideux au prétexte humain. Chaque dictateur, chaque collabo et chaque palefrenier du système sera rattrapé par l’histoire et la vérité. Nul système ne doit subordonne l'Homme à la cruauté, à la barbarie, à l'accumulation illicite des biens et aux exécutions sommaires des êtres humains. Et si Habré sait jouer sur la corde sensible des Sénégalais en montrant pattes blanches et en distribuant de l’argent volé au contribuable tchadien, nous n’avons aucune autre dénomination qui lui va bien que celui d’un vrai monstre qui se cache derrière un beau visage humain, priant et jeunant sans relâche espérant ainsi faire absoudre ses actes barbares. Manipulateur, narcissique et fourbe, Habré ne pourrait avoir d’autres qualificatifs au vu de la monstruosité de son passé sanglant, même si nombreux sont ceux qui le considèrent comme un homme d’État responsable et compètent qui ne manque pas d’humanité, d’autres plus nombreux que les premiers, au contraire, le considèrent comme un tyran monstrueux et cruel.

À votre âme et conscience, Hissein Habré est un homme pieux et respectueux de la vie des autres ou un monstre hideux aux babines dégoulinantes de sang ? Avait-il détenu son peuple avec un bras de fer tout en se targuant d’être un homme de pitié et d’humanisme ? N’est-il pas vrai que tuer est l’acte de provoquer la mort d’autrui, et ce, que selon la loi, l’auteur doit être châtié conformément aux lois en vigueur ? Habré a tué des nombreuses personnes, et comme tel, il doit défendre les accusations qui pèsent contre lui devant la justice. Mais, son but était loin de ce que les autres croyaient. Son seul objectif était de protéger par le sang et la terreur son fauteuil, son ethnie et son idéologie politique fumeuse.

Abbas Kayangar


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements