Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
EDITORIAL

L'Etat Islamique s'empare de deux bases militaires américaines


Alwihda Info | Par Adil Abou - 14 Janvier 2015 modifié le 13 Janvier 2015 - 22:48

Tant que le conflit israélo-palestinien n'est pas réglé et tant qu'on soutienne les dictateurs arabes, le monde ne connaitra pas la paix.


Nous l'avons déjà souligné dans notre dernier Editorial que le terrorisme est passé à la phase de professionnalisme. Et Voilà les faits nous donnent raison. Deux bases militaires électroniques américaines en l'occurrence Twitter et Youtube du Centre de commandement militaire américain au Moyen Orient (Centcom) ont été piratés par des "cyber-djihadistes". Un des messages postés sur le compte Twitter de l'armée avertit: "Vous soldats américains, tenez-vous bien ! Nous arrivons." Le message a été signé Isis, le sigle en Anglais désignant l'Etat Islamique. Des documents internes de l'armée ont aussi été publiés sur le compte Twitter du Centcom. Les américains ont reconnu l'occupation de leurs deux bases par les ennemis et ont affirmé qu'ils vont prendre des mesures appropriées en réponse à l’attaque. Un responsable du Pentagone a indiqué que l'incident est embarrassant mais ne présente aucune menace de sécurité. C'est une première dans l'histoire des islamistes. C'est un terrorisme professionnel qui se propage comme un cancer pour semer la terreur partout dans le monde. C'est un terrorisme professionnel à la carte, à l'adresse. On vient sonner chez qui on veut pour l'éliminer. Le monde doit bouger pour le stopper. Pour le contrecarrer on a pas besoin d'utiliser les mêmes méthodes classiques, obsolètes telles que les multitudes des lois qui ne garnissent que les archives ou les bombardements qui renforcent les camps des djihadistes qui se présentent comme victimes offensés par le "méchant" Occident qui s'oppose à des "gentils" islamistes dont le seul crime est de vouloir s'appliquer le Charia. L'Etat Islamique est l'enfant méchant de l'Occident. L'ancien premier ministre français Dominique de Villepin est le seul à avoir eu le courage de dire ce que beaucoup des oreilles ne veulent pas entendre. Il est le seul à dire haut et fort qu'il faut changer la méthode classique qui a montré ses limites. C'est la vérité. Car en 2002-2003, il y avait une seule organisation terroriste alors qu'aujourd'hui une centaine ou même plus, avec des territoires, des drapeaux... et pourtant les bombardements de la communauté internationale n'ont jamais depuis 2002 eu de répit. La méthode classique de lutte contre le terrorisme a déstabilisé des pays comme l'Iraq, la Syrie, la Libye... et provoqué des exodes massifs des peuples en les transformant à des mendiants...

La France se doit de faire preuve de sa stratégie de lutte anti-terroriste, aussi et surtout de créer une commission internationale composée de toutes les catégories socio-professionnelles afin de pouvoir se pencher sur ce fléau. Il s'agit ici de faire des recherches portant sur l'origine de la radicalisation de cette tranche de communauté musulmane. La conversion d'une personne en assassin ne se fait ni sans cause et ni éventuellement d'un claquement de doigt. Il existe sans aucun doute une ou plusieurs raisons qui pousseraient un père de famille à se convertir en terroriste. Le fait de ne pas chercher à comprendre l'origine de ces conversions c'est encourager le terrorisme à se développer.

En effet, la condamnation du terrorisme ne doit pas occulter le devoir d'éradiquer le virus en cherchant tout d'abord les vraies origines du terrorisme. Il faut se débarrasser des dispositifs de lutte classique contre ce cancer et agir autrement pour en faire face.

Actuellement, nous retenons 2 principaux facteurs dus au terrorisme :
Le conflit Israélo-Palestinien et l'absence de démocratie dans le Monde Arabe.

Ce sont les deux principaux facteurs producteurs du terrorisme international. Faire mine d'ignorer ces fléaux est un mauvais signe. Il y a un peuple lésé par un état puissant dont les atrocités sont plus ou moins soutenues par l'Occident. Le dernier ratissage de la bande de Gaza par la puissante armée d'occupation israélienne n'a été condamné que du bout des lèvres de l'Occident. L'Etat hébreu ne tient pas compte des reproches faites par l'ONU et n'est visiblement pas prêt à proposer une solution durable en ce qui concerne son différend avec les Palestiniens. Tant que ce conflit n'est pas réglé le monde ne connaitra pas la paix, ce qui est malheureusement une cruelle réalité. Le simple fait de relater cette amère vérité exposera l'auteur à des graves accusations d'Anti sémites. Les israéliens sont devenus experts en la matières au lieu d'exploiter leur intelligence pour la recherche de solution rapide et durable à la crise israélo palestinienne. Eux qui ont souffert des atrocités de Hitler oublient qu'ils leur appartient d'éviter de victimiser un autre peuple. C'est bien dommage!

La deuxième principale cause du terrorisme est le refus d'instaurer une démocratie avec le respect des Droit de l'Homme dans les pays du monde arabe. Sur ce point aussi, l'Occident se doit d'être lucide. Il ne faut pas encourager les dirigeants arabes à l'exercice d'une politique d'exclusion par la simple justification qu'il s'agirait d'une lutte contre le terrorisme. Prenons le cas de L'Egypte qui est un bon exemple. On ne peut pas soutenir un coup d'état militaire qui s'érige en protecteur de l'unité du pays alors qu'il a tué des centaines de manifestants, procédé à l'arrestation d'environ quarante milles personnes et a incarcéré un président démocratiquement élu. Tout cela sans faire broncher le monde civilisé. Qu'un régime comme celui de Poutine soutienne des régimes comme ceux de Syrie ou de Libye n'est pas condamnable puisque la nature du régime Poutine reste à désirer. Mais c'est le soutien à ces régimes des pays véritablement démocratiques, défenseurs des droits de l'homme qui donne de Maux de tête.

Le Monde occidental a réussi à instaurer une réelle démocratie et le respect des droits de l'homme au sein de ses communautés. D'ailleurs c'est grâce aux respects de ces dits droits fondamentaux éthiques des droits de l'homme que certains réfugiés des régimes répressifs sont accueillis sur ces terres d'asile.

Des causes, il y en a encore et on peut en ajouter une, celle qui retient le monde civilisé à l'écart de ce qui se passe dans le Tiers Monde dont une grande partie est plongée dans la guerre, la pauvreté et le sous développement. Où en est on de ce qui se passe au Nigeria où des terroristes exécutent sans pitié hommes, femmes et enfants? ils enlèvent des jeunes filles pour en faire des esclaves sexuelles? Mercredi, le jour même du massacre de Charlie Hebdo en France, les islamistes de Boko Haram exécutent à la frontière tchador-nigériane, au Lac Tchad, plus de deux cents personnes en majorité de femmes et des enfants (http://www.alwihdainfo.com/Nigeria-Les-terroristes-de-Boko-Haram-tue-plus-de-2000-personnes_a14253.html). Ce massacre africain n'a même pas intéressé la presse occidentale qui fait un racisme intellectuel. Où se trouve la communauté internationale qui, lorsque un des leurs est tué il en font une cause internationale alors que Boko Haram massacre environ une centaine de personnes par jour. Certes, nous devons saluer l'intervention française au Mali mais elle n'est pas suffisante.

Enfin, le Monde occidental doit comprendre une chose: Il lui est impossible de se soustraire de ce qui se passe ailleurs mais il doit s'y investir sérieusement. Car, le terrorisme n'a pas de frontière.

Abou Adil
N'Djamena - Tchad




EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements